Tout savoir sur les SCPI !

Tout savoir sur les SCPI

La SCPI figure parmi les investissements qui séduisent le plus les français. En effet, elle présente un excellent rapport rendement/risque et est accessible à tous. Par ailleurs, on distingue différents types de SCPI sur le marché de l’immobilier. Avant de se lancer, il est important de s’informer sur le fonctionnement des sociétés civiles immobilières pour réduire les risques d’échecs. À cet effet, ce guide vous sera utile.

Définition de la SCPI

La SCPI est une Société Civile de Placement Immobilier qui vous donne la possibilité d’investir avec un faible capital. Elle est également connue sous l’appellation de « pierre papier ». Elle doit notamment ce surnom au fait que certains investisseurs ont acquis des parts sous forme de papier et non pas la pierre directement. Les SCPI sont donc des sociétés d’investissement par le biais d’une société de gestion.

A lire aussi : Comment gérer son patrimoine ?

L’argent des investisseurs est placé dans l’acquisition et la gestion de logements. Chaque actionnaire reçoit un titre de propriété sous forme de parts. Ce statut de collaborateur vous octroie un droit de vote en assemblée. Le poids de ce vote peut varier en fonction du nombre de parts que vous possédez. Les loyers et rendements après déduction des frais de gestion sont redistribués aux actionnaires, et cela aussi, en fonction vos parts. Consultez les blogs spécialisés afin de suivre l’actualité SCPI.

Les différents types de SCPI

Le terme SCPI regroupe plusieurs branches de sociétés de placement très différentes les unes des autres. En effet, elles se différencient de par le type de biens immobiliers. Parmi elles, on peut citer :

A voir aussi : Comment trouver un appartement à Barcelone à distance 

Les SCPI fiscales

En plus de réaliser des économies, les SCPI fiscales vous offrent la possibilité de défiscaliser. En effet, vous pouvez effectuer des placements dans une SCPI fiscale pour diversifier votre patrimoine immobilier. Mais, également pour bénéficier d’une réduction d’impôts ou d’avantages particuliers, tout dépend de la nature du bien. Par exemple, les SCPI Malraux ou encore déficit foncier vont faire l’acquisition d’anciens logements à rénover. Nous pouvons aussi citer les SCPI Robien, Duflot, Scellier, Girardin, Pinel.

Les SCPI de rendement

L’objectif principal des SCPI de rendement est de fournir des revenus élevés et durables. Ce type de SCPI effectue un placement dans un parc immobilier professionnel composé de commerces, de bureaux et entrepôts. Les principaux avantages que vous offre ce type de placements sont :

  • Une protection pour les investisseurs
  • Le marché professionnel n’est pas très affecté par les changements du marché immobilier ainsi que les fortes croissances.
  • La sélection d’occupants est très rigoureuse et efficace.

Les SCPI de plus-value

savoir sur les SCPI

Elles placent leur investissement dans des biens à faible rendement, mais avec une plus-value élevée. En d’autres termes, cette SCPI concerne les logements à fort potentiel de revalorisation. Entre autres, vous trouverez des possibilités de placements dans des viagers ou dans des appartements lois 48. Le revenu n’est pas très conséquent étant donné que les loyers sont faibles et que le logement est habité. Néanmoins, une plus-value élevée est à envisager par la suite.

Les OPCI

Les Organismes de Placement Collectif en Immobilier ne sont pas à proprement parler des sociétés Civiles de Placement Immobilier. Mais les deux ont quand même quelques points de similarité. Les OPCI se caractérisent par un mode de fonctionnement hybride avec l’association des SCPL et des OPCVM. Avec un rendement estimé à 60%, ils désignent des fonds placés sur des supports actions, en immobilier direct.

La différence entre SCPI et SIIC

Si vous projetez de vous lancer dans le secteur de l’immobilier, alors vous vous êtes certainement demandé quelles sont les différences et les spécificités de chacune et dans laquelle investir ? Contrairement aux SIIC, les SCPI ne sont pas affectées par les variations de l’offre et de la demande. En plus, vous pouvez contracter un prêt pour acquérir des parts des SCPI, et ainsi profiter de l’effet de levier d’un prêt immobilier.  Chose qui est impossible lors de l’achat des parts au niveau des SIIC.

Pourquoi intervenir en SCPI plutôt qu’en SIIC ?

Enfin, puisqu’elles ne sont pas cotées en bourses, les SCPI représentent un placement plus sûr et linéaire, garantissant ainsi des rendements réguliers et moins de variations. Ainsi, si vous désirez investir de manière plus fiable et durable, vous opterez probablement pour ces Sociétés Civiles de Placement Immobilier.

SCPI : à capital fixe ou variable ?

Les SCPI de rendement sont classées en deux catégories : celles à capital fixe et les sociétés à capital variable. Il est impératif de connaître et de comprendre leur différence pour pouvoir faire votre choix d’investissement. Les SCPI à capital fixe ont un plafond de capital bien défini. Une fois que celui-ci est atteint, il leur sera impossible d’obtenir des variations, ni d’augmentation de capital.

Dès lors, elles ne réalisent plus de nouveaux placements encore moins de revente ou d’achat. Quant aux SCPI à capital variable, elles continuent d’effectuer des placements dans l’immobilier et les investisseurs peuvent racheter ou vendre des parts à tout moment.

ARTICLES LIÉS