Comment fonctionne le prêt Achat-revente ?

Le prêt achat-revente est un crédit apparu en 2014. Il est semblable au crédit-relais et permet à un acquéreur d’acheter un nouveau logement alors que l’ancien est toujours en vente. Cependant, beaucoup ignorent toujours son fonctionnement. En effet, le crédit est utile à des moments clés, comporte des étapes et des contraintes qu’il faut connaître. Explications !

Quand avoir recours à un prêt achat-revente ?

Parfois, vous avez besoin de vendre votre logement actuel pour acquérir un nouveau. Dans l’attente d’un acheteur, l’opportunité d’acheter le logement rêvé peut vous glisser entre les doigts. Afin d’éviter une telle situation, vous pouvez avoir recours au prêt achat-revente. Avec celui-ci, vous avez la possibilité d’acquérir votre maison sans avoir finalisé la vente du dernier logement.

A lire également : Quel salaire pour un prêt de 150000 euros ?

Par ailleurs, vous pouvez solliciter ce service pendant une période où les logements connaissent une chute des prix sur le marché immobilier. Vous pouvez alors profiter de cette occasion pour prendre un appartement à un prix très abordable.

Si compte tenu de la situation, vous souhaitez attendre une hausse des prix pour vendre le vôtre, ce type de prêt cadre parfaitement avec ce souhait. Après avoir contracté un crédit achat-revente, vous avez deux années pour trouver un acquéreur pour votre récent logement.

A lire aussi : Comment faire pour économiser de l'argent ?

Quelles sont les étapes pour un prêt achat-revente ?

Pour que la demande d’un crédit achat-revente puisse aboutir, plusieurs étapes doivent être suivies.

En premier, il faut faire une évaluation du bien à vendre par la banque. Ceci va permettre de définir la valeur du logement. De cette valeur, un pourcentage situé entre 70 et 80 % constitue l’apport personnel de la banque. Toutes ces données conduiront à l’établissement des termes et conditions pour le prêt.

Ensuite, il faut déterminer le montant de votre crédit. Pour ce faire, la banque a besoin de connaître le montant de votre nouveau logement. La différence entre ce montant et celui de votre logement mis en vente constitue la valeur de votre prêt. Parfois, la banque peut tenir compte de son apport personnel pour calculer le montant du crédit. Le crédit achat-revente est considéré comme un prêt normal. Il est donc remboursé à un taux fixe.

Pour finir, le souscripteur doit rembourser. Comme mentionné plus haut, il dispose d’une période de deux ans pour vendre son bien immobilier. La banque reçoit systématiquement le remboursement du crédit lorsque le logement est vendu. Le reste du montant de la vente (20 % ou 30 %) revient de droit au vendeur du bien. S’il le désire, il peut l’injecter à nouveau dans le crédit.

Le prêt achat-revente est-il toujours avantageux ?

Le crédit achat-revente a des avantages, mais également des inconvénients. Le principal désavantage de ce type de prêt est le taux qui est souvent élevé comparativement aux autres crédits. L’autre facteur à prendre en compte est le temps qui peut jouer en défaveur du souscripteur.

Comme le prêt englobe le nouveau et l’ancien logement, les intérêts peuvent être élevés. Plus le temps du crédit est élevé, plus les intérêts seront élevés. Ainsi, avant de réaliser un tel emprunt, vous devez prendre la peine de bien définir vos besoins.

ARTICLES LIÉS