Quelle assurance prêt pour risques aggravés de santé ?

Chaque année en France, 10 % des personnes voulant faire un prêt rencontrent un problème de risque aggravé de santé. En effet, avant de faire un prêt, il est nécessaire de présenter une assurance afin de garantir qu’en cas de décès ou d’invalidité, l’assurance prenne en charge le remboursement sans déranger votre famille. Ces personnes présentent un risque aggravé de santé sans donc être confronté à ce problème chaque année. Mais n’y a-t-il pas une solution ? Découvrons dans cet article le type d’assurance prêt pour les personnes avec un risque aggravé de santé.

Quand parle-t-on de risque aggravé de santé ?

Lors d’un processus de demande d’un prêt que ce soit immobilier ou pour la consommation, il est nécessaire d’y joindre une assurance. Cette assurance protège contre plusieurs risques personnels et professionnels. Les établissements prêteurs ont pour habitude de faire une étude de votre profil afin de voir si vous présentez des risques aggravés de santé ou pas.

A voir aussi : L'importance de souscrire une assurance habitation pour votre SCI de propriétaire non occupant

On parle généralement de risque aggravé de santé lorsque la personne qui souscrit à l’assurance présente une forte probabilité de sinistre pendant la période de son prêt. Ces personnes sont susceptibles de voir survenir un événement fâcheux qui les rendra inaptes à rembourser le prêt. Nous avons comme événement une invalidité ou un décès. Un risque aggravé peut concerner plusieurs domaines. Il peut s’agir de :

Risque médical ;

A voir aussi : Rembourser à 100 % les médicaments d’un enfant diabétique

Zone de résidence à fort taux de criminalité ;

Métier jugé très dangereux ;

Activité sportive extrême.

Trouver une assurance emprunteur avec un risque aggravé

Parvenir un prêt avec un risque aggravé pose très souvent de véritables problèmes comme : l’exclusion de garanties, refus d’assurance, taux élevé, etc. Mais comment assurer son prêt avec un risque aggravé ? Plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Tournez-vous vers les bons acteurs

La plupart des assureurs ne disposent pas d’offres adaptées à des profils avec risque aggravé. Ce qui les amène parfois à refuser votre prise en charge, soit ils essaient d’adapter leur contrat type en mettant exclusions et surprimes. C’est parfaitement le cas des assurances que proposent les banques. Elle ne convient pas au profil avec un risque aggravé de santé par exemple. La meilleure alternative est de se tourner vers les institutions spécialisées aux risques aggravés. Vous aurez plus de chance d’obtenir des garanties et des prix adaptés à votre situation.

Tirez profit des différentes législations en faveur de l’emprunteur

Il existe plusieurs législations qui favorisent les personnes présentant un risque aggravé lors d’un emprunt. Nous avons la convention AERAS et la loi Hamon. En effet, la convention AERAS impose à tous les assureurs un examen en suivant trois niveaux du questionnaire de santé, ce qui vous évitera les refus arbitraires. La loi Hamon quant à elle donne la possibilité de changer d’assureur au cours de la première année de prêt. C’est d’ailleurs la plus aimée des assurés avec un risque aggravé. Parfois, il est conseillé de signer l’offre de prêt ainsi que de l’assurance proposée et ensuite faire recours à une délégation d’assurance pour pouvoir négocier avec un second assureur. Un assureur apte à assurer votre emprunt.

Faites jouer la concurrence

Si vous présentez un risque aggravé, il est conseillé de faire usage d’un comparateur d’assurance prêt afin de voir les différentes offres du marché qui vont avec votre profil. C’est l’un des meilleurs moyens de trouver très facilement une assurance plus satisfaisante, en gagnant du temps en plus.

Comment fonctionne l’assurance prêt pour risques aggravés de santé ?

Lorsque vous souscrivez une assurance emprunteur, l’assureur prend en compte plusieurs critères pour calculer le montant de la prime d’assurance. Parmi ces critères figurent notamment l’âge de l’emprunteur, le montant du prêt et sa durée, mais aussi son état de santé. Les personnes présentant un risque aggravé de santé sont donc considérées comme étant plus à risque et peuvent se voir proposer des tarifs plus élevés ou des garanties exclues.

Vous devez savoir que chaque assureur a ses propres règles en matière d’acceptation des risques aggravés. Certains n’hésitent pas à proposer une couverture complète avec surprime tandis que d’autres préfèrent exclure certaines garanties ou refuser purement et simplement la prise en charge.

De même, les conditions d’exclusion varient selon les assurances : certains contrats ne couvrent pas certains types de maladies (cancer, par exemple), alors que d’autres ne prennent pas en charge les rechutes ou complications liées aux maladies chroniques.

Vous devez donc être en bonne santé si vous souhaitez souscrire une assurance emprunteur adaptée à votre situation et bien comprendre comment fonctionne ce type d’assurance afin de faire le meilleur choix possible.

Pour cela, il faut commencer par remplir un questionnaire médical détaillé lorsqu’on effectue sa demande auprès d’un assureur. Ce document permettra à l’assureur d’évaluer précisément votre profil médical ainsi que les risques encourus pour lui permettre ensuite de réaliser une proposition personnalisée. C’est sur cette proposition que vous pourrez ensuite négocier en fonction de vos besoins.

Vous devez également comprendre les différentes garanties incluses dans le contrat d’assurance emprunteur proposé. Ces garanties peuvent varier d’un assureur à l’autre et il peut être judicieux de faire appel aux services d’un courtier spécialisé pour s’assurer d’avoir une couverture complète répondant parfaitement à ses besoins.

Il est possible, comme expliqué précédemment, de faire jouer la concurrence entre différents assureurs et ainsi obtenir des offres plus adaptées à son profil médical. N’hésitez pas non plus à demander des devis personnalisés auprès des différents acteurs du marché afin de comparer les montants des primes et les niveaux de protection proposés avant toute souscription définitive.

Les critères d’acceptation et les exclusions des assurances prêt pour risques aggravés de santé

Lorsque l’on présente un risque aggravé de santé, les assureurs peuvent appliquer des critères d’acceptation plus stricts que pour les personnes en bonne santé. Parmi ces critères figurent notamment l’âge de l’emprunteur, le montant et la durée du prêt ainsi que son état de santé actuel et antérieur.

Les exclusions sont aussi à prendre en compte lorsque l’on souscrit une assurance emprunteur avec un risque aggravé de santé. Selon les assureurs, certaines pathologies ne seront pas couvertes par le contrat d’assurance. C’est pourquoi il faut bien lire les conditions générales avant toute signature.

Parmi ces exclusions, on peut citer :
• Les maladies psychiatriques
• Les affections cardiovasculaires
• Les cancers

Dans certains cas extrêmes où la personne présente un risque jugé trop élevé par l’assureur, celui-ci peut décider de refuser purement et simplement la demande d’assurance emprunteur. Il existe toutefois des solutions alternatives telles que la délégation d’assurance qui permettent aux personnes présentant un profil atypique ou à risques aggravés (comme les fumeurs) de bénéficier d’une meilleure couverture.

La délégation d’assurance consiste à souscrire une assurance emprunteur auprès d’un organisme autre que celui proposé par la banque prêteuse. Cette solution peut s’avérer avantageuse dans certains cas et permettre de bénéficier de tarifs plus attractifs ou d’une meilleure couverture. Il faut toutefois noter que cette option doit être envisagée en amont, avant la signature du contrat avec la banque prêteuse. L’emprunteur doit donc veiller à bien se renseigner sur les différentes options possibles afin de faire le meilleur choix pour sa situation personnelle.

Il est possible pour les personnes présentant un risque aggravé de santé de souscrire une assurance emprunteur adaptée. Pour cela, il faut bien consulter les contrats proposés. Il n’y a pas qu’une seule solution qui convienne à tout le monde : chaque profil nécessite une analyse personnalisée pour choisir l’option la plus appropriée en matière d’assurance prêt.

ARTICLES LIÉS