Quelle assurance prêt pour risques aggravés de santé ?

Chaque année en France, 10 % des personnes voulant faire un prêt rencontrent un problème de risque aggravé de santé. En effet, avant de faire un prêt, il est nécessaire de présenter une assurance afin de garantir qu’en cas de décès ou d’invalidité, l’assurance prenne en charge le remboursement sans déranger votre famille. Ces personnes présentent un risque aggravé de santé sans donc être confronté à ce problème chaque année. Mais n’y a-t-il pas une solution ? Découvrons dans cet article le type d’assurance prêt pour les personnes avec un risque aggravé de santé.

Quand parle-t-on de risque aggravé de santé ?

Lors d’un processus de demande d’un prêt que ce soit immobilier ou pour la consommation, il est nécessaire d’y joindre une assurance. Cette assurance protège contre plusieurs risques personnels et professionnels. Les établissements prêteurs ont pour habitude de faire une étude de votre profil afin de voir si vous présentez des risques aggravés de santé ou pas.
On parle généralement de risque aggravé de santé lorsque la personne qui souscrit à l’assurance présente une forte probabilité de sinistre pendant la période de son prêt. Ces personnes sont susceptibles de voir survenir un événement fâcheux qui les rendra inaptes à rembourser le prêt. Nous avons comme événement une invalidité ou un décès. Un risque aggravé peut concerner plusieurs domaines. Il peut s’agir de :
Risque médical ;
Zone de résidence à fort taux de criminalité ;
Métier jugé très dangereux ;
Activité sportive extrême.

Lire également : Quand est-il intéressant de renégocier son prêt ?

Trouver une assurance emprunteur avec un risque aggravé

Parvenir un prêt avec un risque aggravé pose très souvent de véritables problèmes comme : l’exclusion de garanties, refus d’assurance, taux élevé, etc. Mais comment assurer son prêt avec un risque aggravé ? Plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Tournez-vous vers les bons acteurs

La plupart des assureurs ne disposent pas d’offres adaptées à des profils avec risque aggravé. Ce qui les amène parfois à refuser votre prise en charge, soit ils essaient d’adapter leur contrat type en mettant exclusions et surprimes. C’est parfaitement le cas des assurances que proposent les banques. Elle ne convient pas au profil avec un risque aggravé de santé par exemple. La meilleure alternative est de se tourner vers les institutions spécialisées aux risques aggravés. Vous aurez plus de chance d’obtenir des garanties et des prix adaptés à votre situation.

Lire également : Quand changer d'assurance auto ?

Tirez profit des différentes législations en faveur de l’emprunteur

Il existe plusieurs législations qui favorisent les personnes présentant un risque aggravé lors d’un emprunt. Nous avons la convention AERAS et la loi Hamon. En effet, la convention AERAS impose à tous les assureurs un examen en suivant trois niveaux du questionnaire de santé, ce qui vous évitera les refus arbitraires. La loi Hamon quant à elle donne la possibilité de changer d’assureur au cours de la première année de prêt. C’est d’ailleurs la plus aimée des assurés avec un risque aggravé. Parfois, il est conseillé de signer l’offre de prêt ainsi que de l’assurance proposée et ensuite faire recours à une délégation d’assurance pour pouvoir négocier avec un second assureur. Un assureur apte à assurer votre emprunt.

Faites jouer la concurrence

Si vous présentez un risque aggravé, il est conseillé de faire usage d’un comparateur d’assurance prêt afin de voir les différentes offres du marché qui vont avec votre profil. C’est l’un des meilleurs moyens de trouver très facilement une assurance plus satisfaisante, en gagnant du temps en plus.

ARTICLES LIÉS