Îlot central dans sa cuisine : quelle matière adopter ?

La plupart des cuisines actuelles sont aménagées avec un îlot central. Il s’agit d’un élément de taille dans une décoration d’intérieur qui privilégie la modernité.

Avec la présence d’un îlot central, vous pourrez multiplier les activités dans votre cuisine. A part les tâches ménagères, vous n’avez qu’à ajouter des tabourets afin d’avoir un espace pour manger.

A découvrir également : Tous nos conseils pour choisir une pergola adaptée à votre jardin

Mais un îlot central peut également accueillir une zone de cuisine et de lavage. Pour assurer toutes ses fonctions, votre îlot central doit être construit avec un matériau résistant et pratique.

Quoi qu’il en soit, l’aspect esthétique ne doit en aucun être négligé. Quelle est donc la matière à privilégier pour la construction d’un îlot central pour votre cuisine ?

A voir aussi : Quels sont les frais de notaire pour le vendeur ?

Un îlot central en bois

Tous les styles de cuisine peuvent adopter le bois sur leur plan de travail. Quelle que soit l’essence de bois que vous choisissez, vous bénéficierez d’un aspect chaleureux et accueillant. Le bois est également apprécié pour ses qualités éco responsables.

Étant donné que la cuisine est sans cesse exposée à de l’humidité et à de la chaleur, le bois risque de se déformer ou de changer de teinte. Pour éviter cela, il doit subir des traitements au préalable.

Vous devez également le traiter régulièrement. Pour avoir un aspect brillant, il est conseillé de le vernir. En fonction de l’essence de bois choisi, votre îlot central va coûter entre 350 et 600 euros.

Un îlot central en stratifié

Le stratifié fait partie des matériaux les plus prisés pour un îlot central. Cela est dû à son coup peu élevé. Pourtant, son capital déco n’en pâtit pas pour autant. Ce matériau est disponible en une très large palette de couleurs et de motifs.

Parmi les points forts du stratifié, on note sa résistance face aux chocs et à la chaleur. Il a tout de même ses limites. C’est pour cela qu’il ne faut pas directement mettre les plats qui viennent de sortir du four sur votre plan de travail. Un îlot central en stratifié sera au prix de 100 à 600 euros.

Un ilot central en céramique

Le grès cérame est la forme la plus simple et la plus connue de la céramique. Aujourd’hui, vous pouvez opter pour de très grandes dalles qui peuvent imiter de nombreuses matières. En adoptant un plan de travail en céramique Dekton, vous aurez plusieurs choix de couleurs.

La céramique est particulièrement privilégiée en termes de résistance à la chaleur grâce à un procédé de fabrication particulier. Elle peut en réalité se présenter sous forme de feuille qui vient recouvrir un plan de travail en bois.

Suite à un traitement qui consiste à la chauffer à une température de 1 300°C, votre plan de travail sera insensible aux rayures.

Les colorants et les divers composants seront incorporés dans le mélange durant le procédé de chauffage. Réaliser un îlot central en céramique va vous coûter autour de 600 et 1 300 euros.

Un plan de travail en verre

Le verre est la matière idéale pour une cuisine contemporaine ouverte. Elle est capable d’offrir une ligne épurée et une touche design. De plus, le verre va augmenter le volume de la pièce en l’éclaircissant.

Un îlot central en verre est donc idéal pour une cuisine étroite. Ce matériau est aussi apprécié pour ses qualités hygiéniques. Ce type d’îlot central coûte à partir de 300 euros.

Un îlot central en inox

L’inox est le matériau de prédilection pour les cuisines de grand chef. En l’adoptant dans une cuisine familiale, vous aurez sans cesse l’impression d’être dans une émission de cuisine.

Ce matériau peut être associé avec de la couleur blanche pour amener de la clarté dans votre espace de travail. Une pièce lumineuse est d’ailleurs le synonyme d’une cuisine moderne.

Comme avantages, l’inox a une longue durée de vie. Il bénéficie d’une grande résistance à la chaleur et aux tâches. Il est également choisi pour sa simplicité de nettoyage et d’entretien. Les tâches les plus tenaces peuvent en effet être nettoyées avec des produits d’entretien puissants.

En revanche, l’inox est sensible aux rayures. Il peut également se déformer face à des coups. Vous devez donc acquérir l’habitude d’utiliser une planche à découper et un dessous de plats. En choisissant l’inox, le coût de votre ilot central sera entre 375 et 800 euros.

Un îlot central en béton

Le béton est un matériau solide qu’on retrouve normalement sur le sol et les murs d’une maison de style contemporain. Bonne nouvelle, il peut aussi offrir une touche de modernité sur votre îlot central. Qu’il soit coulé, brut ou coloré, vous pouvez avoir une finition mate ou satinée.

Une couche de vernis pourra protéger votre plan de travail. Non seulement il va empêcher les tâches de s’introduire dans la masse mais il va également apporter une touche de brillance.

Cet entretien doit être réalisé une fois par an. La mise en place d’un îlot central en béton coûte entre 300 et 1 000 euros.

ARTICLES LIÉS