Quels poissons choisir pour déguster un sushi original

Si tous les poissons et autres créatures marines sont comestibles, tous ne sont pas comestibles crus. Le sushi et le sashimi sont des incontournables de la cuisine japonaise et ce, depuis des siècles. Si vous voulez reproduire la préparation chez vous, mieux vaut suivre l’exemple des Japonais, surtout pour savoir quel poisson vous pouvez manger crus, sans risque.

Les poissons classiques du bar à sushis

Vous avez envie de tester des sushis avec Sushi Shop ? Vous désirez approfondir vos talents culinaires en préparant des poissons crus ? Au lieu d’une livraison de sushi, vous préférez le préparer vous-même ? Si vous n’avez jamais mangé dans un bar à sushis, il vous est surement difficile de connaitre quels sont les types de poisson que vous pouvez manger cru. Sachez que les Japonais utilisent de grandes variétés de poissons pour un sushi. Voici les poissons crus classiques que vous pouvez utiliser :

A lire également : Ce qu'il faut savoir sur l'hébergement à titre gratuit

  • le thon: quelle que soit sa variété, y compris le thon à nageoires jaunes, le thon rouge, le thon listao, le thon obèse, le germon et la bonite.
  • les palourdes, les ormeaux et les pétoncles, évitez toutefois les huitres. Si elles sont savoureuses crues, elles ne se marient pas avec le riz à sushi.
  • la sériole, qui est un type de carangue (« hamachi » en japonais).
  • le flétan ou la limande: ce sont des noms anglais de poissons qui n’apparaissent pas toujours sur les menus de sushi. En langage sushi, ce sont des « hirame ».
  • l’alose à gésier, avec son goût très prononcé, apprécié des Japonais dans certains milieux.
  • le calmar: avant d’être servi en sushi, il est de coutume de cuit rapidement le calmar pendant quelques secondes.
  • le maquereau: en japonais, il est appelé saba ou aji. Traitez-les avec du vinaigre avant de les servir.
  • le porc, le bar et le vivaneau: on voit ces poissons sous l’appellation tai et suzuki dans les restaurants de sushis.

Bon à savoir

Pour éviter tous risques, achetez du poisson d’élevage provenant de Norvège, des Etats-Unis, de Nouvelle-Zélande, de Grande-Bretagne, du Japon ou du Canada. Ces pays sont réputés pour disposer de normes strictes en ce qui concerne la propreté.

A lire également : Comment choisir le véhicule de location parfait pour votre prochain voyage ?

Certains poissons ne sont pas comestibles crus. D’autres requièrent une grande prudence lors de la préparation parce qu’ils peuvent contenir des parasites.

Le saumon dans les sushis

Privilégiez le saumon d’élevage, soit celui d’Ecosse et d’Irlande, soit les variétés du Pacifique Nord. N’hésitez pas à opter pour des produits bio pour une consommation plus responsable.

Force est toutefois de mentionner que le saumon présente des risques de parasites. Pour éviter tout désagrément, mieux vaut le congeler au préalable.

Les sushis aux crevettes

Les crevettes sont fortement appréciées dans les préparations de sushis. Si vous désirez reproduire les mêmes saveurs dans les bars à sushis, vous pouvez aussi bien opter pour des crevettes sauvages ou d’élevage. Si vous préférez les crevettes d’élevage, privilégiez celles en provenance d’Equateur, du Vietnam ou de Charente-Maritime. Inversement, les crevettes sauvage d’Atlantique nord sont les plus conseillées.

ARTICLES LIÉS