Les différents matériaux pour une pergola

Les menuisiers et les paysagistes (ou tout autre spécialiste de pergolas), se servent aujourd’hui de différents matériaux afin de mettre en évidence leurs talents.

Certains exploitent des matériaux populaires, tandis que d’autres préfèrent explorer des options moins courantes pour se différencier de la concurrence.

Lire également : Les avantages de choisir un garde-meuble pas cher et de qualité

Vous pouvez donc trouver sur le marché des structures en bois, fer forgé, PVC, aluminium, fibre de verre, bambou, etc.

Dans cet article, nous parlerons spécialement des ponts forts et des points faibles du bois, du fer forgé, du PVC et de l’aluminium, lorsqu’ils sont employés dans la conception de pergolas.

A lire en complément : Comment trouver un garant pour son logement ?

Le bois

De nombreux propriétaires apprécient la beauté naturelle du bois, sa propriété organique évoquant un lien avec la nature en fait de lui un excellent choix pour réaliser une pergola auto-portante dans le jardin.

Vous pouvez également l’agrémenter de plantes grimpantes si vous voulez rendre l’ambiance encore plus naturelle.

Une pergola en bois peut également vous séduire grâce au sentiment de confort et d’accueil qu’elle évoque. De plus, elle reste toujours fraîche au toucher, même quand il fait chaud.

Par ailleurs, si vous souhaitez ajouter une touche classique ou rustique à votre espace extérieur, le bois est le matériau qu’il vous faut. Cependant sachez qu’il demande un traitement préalable et beaucoup d’entretien, sinon il ne résistera pas aux attaques d’insecte, aux intempéries et à l’humidité.

Notons qu’il est préférable d’opter pour des essences de bois exotiques de catégorie 4 pour la réalisation de votre pergola, afin de garantir sa durabilité.

Le fer forgé

Le fer forgé est une l’option idéale si vous envisagez d’ajouter une dimension esthétique à votre espace extérieur. En effet, ses points forts résident dans son aspect décoratif et artistique, pouvant s’intégrer aux styles rustiques et contemporains.

Certes c’est un matériau solide, mais il n’est durable que si vous prenez la peine de l’entretenir convenablement et régulièrement.

Il faut le repeindre ou le vernir de temps en temps afin d’éviter la corrosion. Contrôlez régulièrement l’état de votre pergola afin d’empêcher la rouille d’atteindre des zones contraignantes comme les joints de la pergola, sinon vous serez obligé de démonter la structure afin de les traiter.

Le fer est également un matériau lourd, disposant d’une conductivité thermique élevée. En raison de son poids, son installation peut être complexe. De plus, il peut devenir très chaud au soleil si vous faites son montage en été.

Son prix est plus cher que celui du bois ou du PVC, notamment s’il s’agit d’un fer forgé industriel. Dans ce cas, son prix se situe entre 1 500 et 8 000 euros.

L’aluminium

L’aluminium permet de fabriquer des pergolas avec une esthétique épurée et aérée, c’est donc le choix parfait pour ceux qui ont des jardins modernes. En plus d’être disponibles dans une variété de styles et de couleurs, les pergolas en aluminium sont également personnalisables à votre guise.

Il dispose par ailleurs de nombreux autres avantages pratiques, notamment sa légèreté qui est une caractéristique majeure, car elle rend plus facile le transport et l’installation de la pergola. Cela permet donc de réduire les coûts de main-d’œuvre.

La popularité des pergolas en aluminium est également justifiée par la durée de vie illimitée sans avoir la nécessité de lui donner beaucoup d’entretien. De plus c’est un matériau imperméable, donc il ne rouille pas et ne grise pas.

N’oubliez pas qu’il s’agit également d’un matériau 100% recyclable.

Le coût d’une pergola en aluminium peut paraître élevé (700 à 5 000 euros), mais c’est un investissement qui en vaut la peine compte tenu de ses avantages.

Actuellement, la tendance va de plus en plus vers les pergolas bioclimatiques aluminium, étant donné le niveau de confort et de protection qu’elles offrent.

Le PVC

Le PVC est le matériau le moins cher pour fabriquer des pergolas, ce qui le rend adapté aux budgets restreints et à certains projets. Il est également le plus facile à entretenir car il ne risque pas de se rouiller au contact de l’humidité.

Un simple coup de chiffon doux suffit pour le débarrasser des poussières, tandis que l’eau et le savon sont requis pour enlever les saletés et les taches récalcitrantes.

Une pergola en PVC est facile à installer car elle est particulièrement légère. Sa mise en œuvre ne nécessite pas l’aide d’un professionnel, vous pouvez vous en charger tout seul.

En dépit de ces avantages, les pergolas en PVC restent pourtant les moins utilisées sur les terrasses, car les performances de ce matériau sont relativement limitées.

Il ne résiste pas aux intempéries, de plus il risque de se déformer et de se décolorer au fil des années. Le choix des couleurs et de la forme est également restreint.

Sa durée de vie est donc minime, entre 5 et 10 ans maximum. Prévoyez de remplacer votre pergola en PVC au bout de cette période, une fois qu’elle vous aura bien servi.

ARTICLES LIÉS