Accueil investissement Les conseils pour bien investir dans l’immobilier

Les conseils pour bien investir dans l’immobilier

Investir dans des propriétés locatives est l’une des clés de l’indépendance financière.

L’ immobilier peut en fait vous permettre de devenir riche rapidement, à condition que vous sachiez ce que vous faites. Voici 10 conseils pour réussir et trouver une affaire lucrative afin de développer l’indépendance financière.

L’ immobilier est un sujet qui me passionne et que j’ai étudié et mis en pratique. Voici les suggestions et les règles que j’ai rassemblées et que je vous invite à suivre.

A voir aussi : Comment valoriser son patrimoine immobilier ?

Télécharger le rapport les 10 conseils pour investir dans des propriétés locatives

A lire aussi : La rentabilité d'un investissement immobilier

Investir dans des propriétés locatives sans faire d’erreur

6 mythes en location immobilière

Vous devez être riche pour investirSi vous devez avoir un revenu et ne pas être endetté, vous n’avez pas besoin d’être riche pour emprunter. Le « truc » est que vous ne serez certainement pas en mesure d’acheter votre maison et d’investir dans le loyer en raison de votre capacité d’endettement limitée. Faites un choix.

Démarrer de petits investissements, de gros investissements sont trop risqués

L’ expérience montre qu’il est parfois plus facile d’emprunter beaucoup que d’emprunter peu. J’ai des histoires concrètes de gens qui ont commencé avec de gros investissements avec peu de ressources. Le secret ? Lorsque vous empruntez pour acheter un appartement, la banque compte sur vos revenus. Lorsque vous achetez un immeuble, la propriété devient la sécurité. Je ne dis pas que c’est simple, mais il existe. Les risques sur un immeuble sont également limités parce que votre revenu locatif sera toujours plus résilient si vous avez 10 appartements qui n’en louent qu’un.

Trouver un article complet sur les investissements locatifs

Vous pouvez devenir riche en achetant et en vendant des biens sans entrée

Je ne recommanderais pas ce genre d’approche. Ceci est risqué et ne permet que des gains en capital au lieu de générer un revenu régulier.

Vous devez connaître les gens pour réussir

Les choses se font souvent dans l’autre sens. Commencez, soyez intéressé et connaissez les personnes dont vous avez besoin.

Vous devez être sûr de vous-même et ne pas avoir peur de faire une erreur

Trouve-moi quelqu’un qui a couru sans avoir peur et ioti montrera quelqu’un inconscient. Chaque nouvel investissement représente un risque et un défi pour votre stabilité. C’est normal et ça fait partie du jeu. Vous allez avoir des problèmes, mais ce qui compte, c’est comment les gérer. Ce qui compte, c’est tout ce que vous ferez pour éviter qu’un problème ne tournedans un désastre.

Les locataires sont des gens grosses et dégoûtants qui brisent tout et détruisent tout ce qu’ils louent. Ils attendent tous un répit hivernal pour cesser de payer le loyer

Je connais des choses sérieuses. Je suppose qu’ils ne sont pas les seuls.

10 Conseils pour investir dans des propriétés locatives

Quel est votre objectif avec cet investissement ? Un objectif n’est valable que s’il est écrit, communiqué et encadré vos décisions. Si ce n’est pas le cas, elle n’a que des désirs et je ne prends pas grand risque de dire qu’ils resteront désirs.

Un objectif est quelque chose que vous voulez absolument atteindre.

Le processus d’investissement dans le loyer est simple : chercher une propriété, financer l’investissement, gérer la propriété et recommencer.

Aussi, vous pourriez être intéressé par les 5 règles d’or d’un investissement immobilier.

1. Trouver un vendeur motivé

L’ une des règles de base est d’acheter bien. Pour bien acheter, il n’y a pas de secrets, vous devez acheter à quelqu’un qui veut vraiment vendre. Règle #1 de l’investissement de location est simple : vous gagnez à partir du moment où vous achetez, pas à la revente. Si ce n’est pas le cas, ça ne vaut pas la peine.

Si vous achetez trop, une gestion parfaite ne sera souvent pas en mesure de rétablir le rendement de votre investissement. Une des raisons pour lesquelles je recommande d’acheter au bon prix est que vous ne pouvez absolument pas connaître l’état du marché au moment où vous voulez revendre et il serait donc un peu surréaliste de parier sur une augmentation du prix de la propriété.

En se concentrant sur lela rentabilité immédiate, vous vous protégez de plusieurs choses, y compris la revente de votre propriété si vous ne pouvez pas vous permettre de l’entretenir.

Trouvez un vendeur qui ne gagne pas de l’argent de son investissement, qui vit loin de sa propriété et a besoin de se déplacer, qui est mal informé sur le marchéet vous avez de bonnes chances d’acheter à un bon prix.

Le prix d’achat est décisif et le loyer que vous pouvez obtenir de lui aussi. Ne payez pas trop pour la propriété et ne surestimez pas la valeur locative.

2. Fixez votre objectif

Sur un premier investissement et en fonction de notre capacité de prêt, le choix est souvent entre une étude et un F2. Quel que soit votre choix, vous devez être cohérent et utiliser le bon sens. Si vous vous adressez aux étudiants, de petites zones leur sont traditionnellement réservées.

Leconséquence est que l’emplacement devra être choisi en fonction de la cible. Tout le monde sait que l’emplacement est l’un des principaux moteurs d’un investissement réussi, mais sur le terrain, la réalité prend souvent le relais.

Même dans l’exemple de notre étude étudiante, l’environnement de la propriété est décisif. Si vous utilisez cette étude pour les jeunes travailleurs, les critères sont différents. Sachez qui vous visez. Selon la population, il existe des avantages et des inconvénients connus tels que le fait que l’étudiant reste peu de temps et nécessite régulièrement la recherche d’un remplaçant, mais jouit du répondant parental.

L’ emplacement ne doit pas être choisi malgré la faible attractivité.

3. Faites vos recherches, visitez beaucoup et faites quelques propositions

La sagesse dicte que vous devez visiter un grand nombre de biens pour faire un achat. La méthode de recherchepeut être déroutant parce que les médias sont très nombreux : Internet, journaux, agents immobiliers…

Niveau 1 :

Internet Attractivité de la ville ou bon quartier ? Les facteurs qui attirent les gens sont simples : le travail, les écoles et la réputation. S’il y a beaucoup d’emplois, la ville attire les gens. S’il a une bonne réputation, il est encore mieux. Les villes collégiales sont également populaires auprès des étudiants.

D’ autres caractéristiques intéressantes comprennent les casinos, les aéroports, les événements nationaux et les bâtiments administratifs.

Offre limitée d’actifs ? S’il y a trop de propriétés, vous êtes en course vers le désastre. Actuellement, de nombreuses villes de taille moyenne sont surchargées à De Robien en raison de la négligence des développeurs et des investisseurs.

Qualité de l’infrastructure satisfaisante ? La ville ou le quartier sont géréscorrectement ? Sont-ils des investissements effectués à temps et dans l’heure ?

L’ activité économique est en hausse ? Assez délicat en ce moment, mais il reste un indicateur important pour votre choix. La diversité de ce point de vue est importante. Évitez les villes qui dépendent d’un seul grand employeur.

Niveau 2 : Personnes et tendances

Rencontrez, discutez et vérifiez vos résultats avec les habitants. Vos résultats sont-ils validés ?

Pourriez-vous définir la tendance et imaginer à quoi ressemblera le quartier dans 10 ans ?

Y a-t-il des constructions ou des changements qui peuvent affecter le marché ? (réclamation au titre du bail, valeur du bien)

Niveau 3 : Environnement immédiat

Commerces, écoles et transports sont les 3 points clés. L’environnement immédiat détermine l’attractivité d’une propriétépour unlocataire. Il est prêt à accorder des choses sur le bâtiment ou le quartier, mais il doit avoir les éléments dont il a besoin à proximité. L’environnement n’est pas modifiable.

Il n’y a jamais de marché unique, même dans un quartier. Parfois, il suffit de vous retrouver dans un environnement très différent. Savoir différencier les sous-marins.

Nombre de propriétés à visiter

Le nombre de propriétés à visiter peut être limité par la configuration des locaux, mais le principe de base est simple : plus vous visitez, plus vous trouverez une propriété intéressante. Il peut être de visiter 40 ou 50 appartements sans problème. Ça prend du temps, mais c’est le prix à payer pour trouver le diamant dans la mine.

La visite de la propriété ne devrait commencer qu’après avoir fait vos recherches et défini vos objectifs car elle vous permet de prendre une décision dans quelques instants.

Idéalement, vous achetez la propriété à quelqu’un qui ne l’a pas encore mis en vente. Vous voulez éviter de rivaliser avec tous les investisseurs.

4. Magasinez à côté de vous

Ce critère est simple, mais je lui fais un point en soi. Toujours acheter près de la maison. L’alternative est d’acheter dans un endroit que vous connaissez bien (disons, la ville d’où vous venez). La proximité est nécessaire pour 2 raisons :

  • savoir où vous achèter,
  • être en mesure d’intervenir en cas de problème.

Si vous gérez la propriété vous-même, il est d’autant plus préférable d’être proche.

Sici sont, bien sûr, de nombreux exemples où la gestion à distance se porte bien. Ce que je veux éviter, c’est d’avoir à aller de toute urgence une ou deux fois pour résoudre un petit problème qui nécessite lema présence et cela me décourage.

5. Créez votre propre équipe qui comprend comment investir dans des propriétés locatives

Vous devez considérer que les premiers investissements sont un processus d’apprentissage. Un agent immobilier, un notaire et un comptable sont 3 membres de votre équipe que vous devez sélectionner soigneusement. Parfois, vous devez également trouver un bon artisan.

Les autres membres peuvent inclure des architectes, des assureurs, des banquiers et des arpenteurs.

Si vous voulez vraiment être sérieux à ce sujet, vous devrez créer une équipe.

Si siinvest avec un partenaire semble aussi bon que vous :

  • sont complémentaires ;
  • peut avoir un débat sain sur les idées,
  • travailler et recueillir des récompenses équitables
  • ont les mêmes objectifs ;
  • partagent les mêmes valeurs.

6.Débranchez votre côté instinctif

Les activités doivent être analysées rationnellement. Le meilleur moyen est d’établir une liste écrite (généralement dans Excel) de stratégies. La liste des critères garantit qu’ils ne « tombent pas amoureux » d’une propriété et qu’ils comparent correctement les différentes propriétés.

Analyse la propriété sous tous les angles. Il y a beaucoup de choses à regarder, mais ce n’est pas pourquoi nous devrions éviter de les contrôler. Si vous trouvez un problème, il se peut que ce ne soit pas un motif d’annuler l’achat, mais de négocier le prix en conséquence. Dans ce cas, rien ne vaut une citation rédigée par un professionnel sérieux pour effectuer la réparation.

Vous trouverez ici une liste plus complète des contrôles à effectuer avant un investissement locatif.

En général, un locataire sera moins exigeant qu’un acheteur. C’est un point de nonOubliez.

7. Effectuer des calculs de rentabilité

Calculez la rentabilité de votre investissement. Sous le net 6% (après impôt), l’investissement est discutable. Vous n’avez pas à avoir de surprises.

Le prix facturé par le vendeur n’a pas de base. Il s’appuie souvent sur ses attentes ou sur une estimation elle-même fondée sur des données douteuses.

Il vous appartient de calculer le prix que vous pouvez donner en fonction du rendement souhaité. Pour cela, vous devez obtenir le prix du loyer et être sûr que c’est le loyer réel. Crois-moi, mais regarde.

Dans de nombreux cas, la propriété sera surévaluée, mais ce n’est pas le cas où vous devez conclure que vous avez tort. Vous achetez un revenu financier, pas de la pierre. Si le revenu n’est pas bon, votre investissement est manqué.

Toutefois,Deux autres choses peuvent jouer en votre faveur : le loyer potentiel et le loyer futur .

loyer potentiel Le est le loyer que le propriétaire actuel pourrait obtenir en faisant quelques modifications simples. Ce sont les mêmes changements que vous pourrez faire immédiatement pour augmenter votre loyer.

L’ autre point, le loyer futur correspond à l’augmentation supposée du loyer en fonction de la propriété, de son environnement et du plafond légal d’augmentation.

Les coûts d’entretien ne doivent pas être sous-estimés. Plus le bâtiment est âgé, plus l’entretien est coûteux est une règle de base que vous pouvez suivre.

8. Financer votre investissement sans oublier que vous essayez d’investir dans des propriétés locatives

La recherche de financement peut prendre beaucoup de temps, mais pour éviterde manquer une occasion, il est bon de vérifier la capacité de prêt avant de faire une offre comme vous l’auriez fait pour acheter votre propre maison.

9. N’hésitez pas à faire la bonne chose, restez informé

Ce que le débutant groupe sur un premier investissement, perd généralement plus tard avec son grand regret comme une prophétie auto-réalisatrice : vous ne pouvez pas gagner avec l’immobilier.

L’ investisseur professionnel n’hésite pas à faire ce qu’il faut, qu’il s’agisse de marketing pour louer la propriété, d’assurance pour se protéger ou d’un avocat pour étudier un problème épineux avant d’acheter. Il y a des domaines où il n’y a pas lieu de réaliser de petites économies et toute l’étude avant d’acheter un actif est essentielle.

Sur un autre aspect, toutes les nouvelles peuvent vous intéresser pour suivre la valeur de votrebiens : la criminalité et l’investissement dans les infrastructures sont deux éléments importants.

10. Trouver de bons gestionnaires

La gestion est un point critique. Si vous avez bien acheté, la direction peut ruiner votre achat et votre flux de trésorerie. Bien que vous ne soyez pas censé a priori confier la propriété à un gestionnaire, autorisez une marge dans les calculs pour cette éventualité.

Sois patient.

Soyez informé.

————-

ARTICLES LIÉS