Est-ce qu’on peut faire du bruit le dimanche ?

Il n’y a rien de plus stressant qu’un voisin qui t’empêche de dormir. Quelles nuisances doivent être tolérées et quand êtes-vous habilités à vous défendre ?

Soyons honnêtes : nous faisons tous un peu de bruit de temps en temps. Et nous savons fermer les yeux quand le bruit est occasionnel chez les voisins. Mais que faire si le bruit de l’aspirateur, de la musique ou des pleurs de bébé devient une condition permanente et dure jusqu’au petit matin ?

A lire également : Comment faire un relevé de plan ?

Temps de repos en vigueur en Suisse

Le repos nocturne est sacré pour beaucoup parce qu’il sert à la récupération physique et mentale, et vous permet de récupérer du stress quotidien. Les temps de repos, surtout nocturnes, sont fixés au niveau cantonal et peuvent varier légèrement. Toutefois, d’une manière générale, les périodes de repos suivantes s’appliquent :

  • Repos du déjeuner : en semaine de 12h à 13h .
  • Repos nocturne : jours de semaine à partir de 20 ou 22 heures à 6 ou 7 heures .
  • Dimanche et jours fériés : tous jour

Si vous n’êtes pas sûr des périodes de repos en vigueur dans votre canton, vous pouvez vous renseigner auprès des autorités de votre commune. Pendant les périodes de repos, le bruit doit être évité et d’autres locataires doivent être pris en compte.

A découvrir également : Comment trouver un menuisier près de chez vous à Toulouse ?

Qu’est-ce qu’une agitation nocturne ?

Les règlements relatifs à l’exposition au bruit, bien que formulés assez vagues et juridiquement imprécis, sont inscrits dans les codes suisses. L’article 684 du Code civil, par exemple, stipule que « le propriétaire est tenu, dans l’exercice de son droit, notamment dans ses activités industrielles, de s’abstenir de tout excès au détriment de la propriété du voisin ». L’article 257f, paragraphe 2, de la loi sur les obligations stipule également que

« s’il s’agit d’un immeuble, le locataire est tenu d’avoir pour les personnes vivant dans la maison et les voisins les respects qui leur sont dus ».

La loi ne précise pas ce qui constitue un bruit justifié et quand la limite de l’intolérable est franchie. Tout le monde est donc obligé de faire preuve de bon sens. Par exemple, si vous percer quelques trous dans le mur à 17h un lundi pour fixer des étagères, vous êtes absolument dans votre droite. Cependant, si vous décidez d’utiliser votre exercice à 3 h du matin, vous créez des histoires nocturnes et il est légitime pour vos voisins de s’en plaindre.

Voici quelques exemples de choses à ne pas faire pendant les temps de repos :

  • Jouer à percussion ou instruments à vent
  • Marteau ou autres activités artisanales bruyantes
  • Effectuer des tâches ménagères bruyantes
  • Écoutez en permanence de la musique forte au-delà d’un volume normal
  • Tondre la pelouse
  • Cris et claquer les portes pendant la nuit
  • Prendre un bain la nuit
  • Célébrez bruyamment jusqu’à tard dans la nuit — sauf après avoir informé vos voisins ou les avoir invités à se joindre à la soirée.
  • Le port de chaussures à talons hauts est également interdit par la loi pendant les périodes de repos nocturne.
  • D’autre part, les cris des bébés doivent être toléré par les voisins : les petits sont autorisés à communiquer fort parce que c’est leur comportement naturel.

Sommes-nous autorisés à passer l’aspirateur le dimanche ?

Outre le repos nocturne et le sommeil sacré, qu’en est-il des problèmes de paix pendant les autres périodes de repos, y compris les dimanches et les jours fériés ? Pour les ménages, les jours de congé sont souvent une occasion de stocker parce qu’ils manquent de temps pour le reste de la semaine. Mais pouvez-vous effectuer des tâches bruyantes le dimanche comme passer l’aspirateur ? En principe, les périodes de repos légal couvrent toute la journée du dimanche. Par conséquent, et surtout si vous vivez dans un bâtiment sain, vous devez éviter les tâches ménagères bruyantes ce jour-là. Néanmoins, s’il vous est impossible de passer l’aspirateur en semaine et que votre logement doit être nettoyé le dimanche, voici quelques règles à suivre :

  • Respecte les périodes de repos générales telles que le repos de midi et le repos de nuit.
  • Fermez toutes les fenêtres pendant que vous aspirez.
  • Utilise un aspirateur silencieux. Là sont maintenant des aspirateurs modernes sur le marché, qui fonctionnent à un volume d’environ 60 à 65 décibels. Ce niveau sonore encore plus bas qu’une conversation normale épargnera les oreilles et les nerfs de vos voisins.
  • Opte pour une technique de nettoyage moins bruyante que l’aspirateur : les sols lisses peuvent également être nettoyés avec un balai ou une vadrouille. Vous pouvez également dépoussiérer des meubles, des cadres de fenêtre et d’autres surfaces à l’aide d’un poussiéreur

La question est compliquée avec la tonte de la pelouse. Ce travail de jardin génère beaucoup de bruit et est interdit le dimanche, tout comme les autres tâches bruyantes pendant les périodes de repos. Certes, il y a des modèles plus silencieux, mais la tonte de gazon le dimanche est un non catégorique.

Dois-je respecter les heures de repos spéciales imposées par mon propriétaire dans mon appartement ?

En règle générale, les propriétaires doivent se conformer à la loi s’ils souhaitent imposer des règles spéciales dans un bien locatif. Néanmoins, ils sont autorisés à fixer certaines règles dans leur règlement intérieur. Par exemple, le propriétaire peut stipuler qu’aucun lavage n’est autorisé la nuit, qu’aucun porte-chaussures ou landau ne doit être laissé dans la cage d’escalier ou qu’aucun barbecue ne doit être utilisé sur le balcon.

Que faire en cas de non-respect du repos de nuit légal ?

Si votre voisin est bruyant la nuit, mieux vaut ne pas appeler la police tout de suite. Bien sûr, vous n’avez pas à tout supporter, mais engager une conversation objective et ouverte peut être beaucoup plus efficace que de sonner en pyjama à la porte de la personne qui fait du bruit.

Toutefois, si vous ne parvenez pas à un accord et que les tensions augmentent avec votre voisin, il peut être sage de conclure une entente extrajudiciaire et de faire appel à un médiateur professionnel.

Surtout, n’oubliez pas les mots clés de la cohabitation : la tolérance et la considération — et la vie avec vos voisins deviendra certainement beaucoup plus agréable !

ARTICLES LIÉS