Comment récupérer sa caution en location ?

Lorsque vous devenez locataire d’un bien immobilier, vous devez en principe payer un dépôt de location. Ce dernier correspond généralement à un mois de loyer. Comment puis-je récupérer le dépôt une fois que le logement a été laissé ? Ce remboursement dépend de l’état des lieux de sortie de l’appartement ou de la maison. Dans la pratique, certains locataires ont parfois du mal à obtenir la libération sous caution. On va tout expliquer.

A lire également : Vente bien immobilier : qui paie la taxe foncière ?

Dépôt immobilier : une formalité de location

Le dépôt de garantie est effectivement utilisé pour désigner le dépôt de garantie en relation avec la location de la propriété. Au moment de signer le bail du locataire, le bailleur exige habituellement un dépôt de garantie, le plus souvent appelé cautionnement. De cette façon, le locataire s’engage à respecter ses obligations de location. Pour tout loyer d’une maison ou d’un appartement, le dépôt ne doit pas être plus d’un mois delouer, en dehors des canons de location. Pour les baux signés avant le 9 février 2008, deux mois de loyer hors frais pourraient être réclamés.

Récupération du dépôt après inventaire

Lorsque vous décidez de quitter le logement, une vérification de l’emplacement de la sortie est normalement effectuée (comme dans le cas des lieux d’entrée lorsque vous avez déménagé). Cet inventaire est réalisé auprès du propriétaire ou d’un intermédiaire. Une comparaison est ensuite faite entre les conditions d’entrée et de sortie pour vérifier que le locataire a respecté ses obligations de loyer et qu’il n’a pas dégradé la maison ou l’appartement. Dans le cas où le locataire constante que les réparations doivent être effectuées, un certain montant (tout ou partie) peut être retenu par le dépôt de bail. Toutefois, le propriétaire a l’obligation de justifier les dépenses retenues.

A découvrir également : Le droit de rétractation de l'acheteur

Le retour de la caution : l’importance du terme

La URNde la caution de location est conforme à un certain formalisme législatif. A partir du jour de la remise des clés, le propriétaire est tenu de restituer le dépôt de garantie dans un délai maximum de 2 mois. Il est donc tout à fait possible de rappeler au propriétaire cette obligation légale lors de la rédaction de la lettre de résiliation du bail. Dans cette lettre, assurez-vous de préciser le montant total de votre dépôt de garantie, afin qu’il n’y ait pas d’erreurs et que vous gardiez la preuve si nécessaire. Dans le cas où le locateur ne rembourse pas le dépôt dans ce délai légal de 2 mois, veuillez noter que le dépôt génère des intérêts à votre avantage. Celles-ci seront calculées sur la base du taux d’intérêt légal actuel.

Loi ALUR de 2014 : La récupération de la caution est plus facile

La loi ALUR du 27 mars 2014 a modifié certains éléments concernant la garantie du logement. En particulier en ce qui concerne le remboursement degaranties de location. Maintenant, le délai de remboursement est d’un mois et pas plus de deux mois si aucun dommage n’est trouvé dans l’état des lieux de départ. Si le locataire doit rembourser certains frais justifiés, le propriétaire dispose toujours de 2 mois pour retourner l’acompte. Si vous n’êtes pas en mesure de récupérer votre dépôt, vous pouvez prendre plusieurs mesures pour exercer vos droits.

Recouvrement des dépôts : plusieurs prochaines étapes

Tout d’abord, essayez de faire des représentations amicales. Commencez par contacter votre propriétaire pour lui rappeler son obligation de vous rembourser le dépôt. Rappelez-lui aussi le terme légal en place. De cette façon, vous essaierez tout d’abord d’aborder cette question par le dialogue. Soyez courtois en démontrant que vous êtes au courant de vos droits dans ce domaine. Si la réaction du bailleur n’entraîne pas le retour du dépôt, vous pouvez alors envoyer une lettre de mise en demeure pour le retour du dépôt.L’e-mail doit être envoyé par enregistré avec avis de réception afin de fournir la preuve en cas de conflit ultérieur. Conservez un double de votre demande. La lettre doit contenir plusieurs éléments, tels que le nom complet et le nom du propriétaire, le montant exact du dépôt et un rappel des dates. Mettez-le en demande pour payer dans les huit (1 semaine). Spécifiez que si elle ne remplit toujours pas ses obligations, il sera nécessaire de porter l’affaire devant les tribunaux (dans ce cas, le tribunal local).

Recouvrement de la caution par une action en justice

Si vous ne recevez pas de réponse ou de réponse négative de votre propriétaire, vous pouvez saisir le juge local chargé des litiges de moins de 10 000€. Vous n’avez pas besoin de recourir à un avocat pour cette procédure. Une fois que le juge est saisi, le juge enverra une injonction pour payer le propriétaire pour vous remettre sous caution. Allez-vous déménagerBientôt ? Découvrez MacAution.fr, le premier service aux locataires de leur projet de financement à emménager.

Avez-vous l’intention de changer d’hébergement bientôt ? Découvrez MacAution.fr, le site qui vous offre, en tant que locataire, une solution simple et sécurisée pour financer votre transfert.

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!