Comment préparer la construction d’une maison individuelle personnalisée ?

Se faire construire une maison : quel projet merveilleux ! Ceci dit, il faut bien comprendre le processus avant de se lancer dans cette aventure. Car si elle n’est pas bien gérée, elle pourra rapidement se tourner en un cauchemar. Pour vous aider à entreprendre cette démarche, voici quelques informations sur les éléments qui définiront votre maison et comment les choisir.

Bien planifier son projet

La seule façon de réussir un projet de construction de maison est de la planifier, jusqu’à ce qu’il ne reste plus une seule part d’ombre. Il faut poser toutes les questions qui nous préoccupent, sans se demander si elles sont pertinentes ou non. Car si un doute persiste, c’est probablement qu’il y a quelque chose qui cloche. Sur cette route, il faudra trouver les professionnels qui possèdent les réponses, mais surtout ceux qui pourront nous aider à mettre en place les bases, qui serviront à l’érection future de la maison de nos rêves.

A lire aussi : Les produits de la marque SCS Sentinel : accessoires, télécommandes, motorisations, tout ce qu’il faut savoir

C’est le cas du partenaire financier. On ne peut se lancer dans un tel projet, sans trouver le spécialiste qui nous permettra de mettre en place la structure pour financer la construction. Une entreprise telle que Partners Finances, peut s’occuper de cette partie de la réalisation, car elle travaille avec différentes institutions financières, afin de trouver celle qui pourra répondre à tous les besoins du projet. Tous les partenaires devront être choisis avec la même idée en tête : s’assurer qu’ils sont fiables et qu’ils pourront garantir la partie du travail qu’ils réaliseront.

Comment définir notre maison ?

Lorsque l’on pense à la construction d’une maison dans laquelle nous vivrons, possiblement pour le reste de notre vie, on songe à des éléments tels que le confort ou encore à des meubles et de la décoration qui nous font rêver. Mais avant d’en arriver là, il faut penser à la fondation et ériger des murs. C’est sans doute une idée moins excitante, mais les décisions prises à cet égard sont les plus importantes. Voici ce qu’il faudra définir, lors de la mise en place du plan de la maison.

A lire aussi : Quel revenu pour louer un appartement ?

LA SUPERFICIE GLOBALE

C’est le premier élément à définir. De là, on pourra commencer à séparer le volume total, en nombre de pièces, et à déterminer la grandeur de chacune d’entre elles. Le bon côté de la construction d’une maison personnalisée, est que l’on peut disposer les pièces comme on le désire. Mais il faut être très prudent dans ces choix, car si la famille s’agrandit, on peut regretter le positionnement de certaines pièces, si elles sont trop proches l’une de l’autre ou encore trop distantes (pour s’occuper d’un nouveau-né par exemple). Bien qu’il soit très intéressant de procéder par soi-même, il vaut tout de même mieux demander l’aide d’un expert. L’architecte sera certainement le mieux placé pour cette tâche. Évidemment, le budget jouera un rôle important lors de cette étape.

QUEL MATERIAU POUR CONSTRUIRE LA MAISON ?

Aujourd’hui, le bois est devenu le matériau le plus populaire lors de l’érection d’une maison. Mais bien qu’une partie de ce choix soit esthétique, il y a d’autres considérations auxquelles nous devons penser, avant de finaliser notre décision. Selon le matériau choisi, la maison pourrait être plus ou moins durable. Aussi, le matériau choisi aura un poids important sur le coût total de la maison. Les autres matériaux disponibles sont : le béton cellulaire, le parpaing, la pierre et la brique.

LE CONFORT ENERGETIQUE

C’est un des sujets les plus importants dans le monde de la construction, aujourd’hui. En effet, les propriétaires d’anciennes maisons sont encouragées à les rénover, afin de les mettre à niveau, pour ne plus subir de pertes énergétiques qui sont très coûteuses, ainsi que désastreuses au niveau écologique, pour la planète. Bien qu’il y ait une vaste gamme de choix, en ce qui a trait au mode de chauffage et à l’isolation, il est suggéré de miser sur une maison positive – ce qui veut dire qu’elle produit plus d’énergie qu’elle n’en dépense.

LES REVETEMENTS (SOLS ET MURS)

Le choix du sol peut être un élément important, car il pourrait être définitif. Si l’on pose un plancher en bois massif, ce ne sera pas dans le but de le masquer par un carrelage, dans le futur. Ou encore, si l’on choisit d’utiliser de la céramique sur les murs, on ne viendra pas la retirer dans quelques années pour poser de la tapisserie. Si l’on prend des décisions importantes au départ, il faudra être certain de nos choix. Sinon, il est préférable de s’en tenir au standard, quitte à investir plus tard sur d’autres matériaux.

AUTRES AMENAGEMENTS

On ne finalise jamais la maison en entier du premier coup. Il y aura toujours des rajouts, au fil des ans. Mais plus elle sera complète, mieux on s’y sentira. Il faut donc prendre le temps d’imaginer l’extérieur (terrasse, piscine, arbres, etc.). Naturellement, ce sont là des frais en surplus qui pourraient faire bondir la facture !

ARTICLES LIÉS