Quelles sont les charges déductibles en LMNP ?

Vous êtes un locataire meublé non professionnel et vous souhaitez déclarer votre propriété au régime immobilier simplifié afin de bénéficier des avantages fiscaux de ce plan ?

A lire également : Comment calculer la réduction sous condition de revenu ?

Retrouvez ci-dessous une liste dépenses déductibles de vos revenus du PNMT ainsi qu’une explication sur le l’amortissement de votre entreprise de location meublée non professionnelle (et les importantes économies fiscales que cela peut vous permettre de réaliser pendant plusieurs années).

Dépenses déductibles

Les dépenses déductibles correspondent à toutes les dépenses que vous payez relativement à l’exploitation de votre bien meublé et que vous pouvez déduire de vos revenus.

A lire en complément : Comment déclarer crédit d'impôt 2019 ?

Pour en tenir compte : ces factures doivent normalement avoir une date égale ou postérieure à la date de début de votre entreprise. Pour les frais de travail ou d’ameublement supérieurs à 600€, il s’agit de dépenses amortissables (voir paragraphe suivant).

Voici les charges les plus courantes vous pouvez déduire :

  • Assurance
  • Frais de copropriété
  • Électricité
  • Entretien et petites réparations
  • Honoraires d’agence (si vous passez par une agence immobilière pour trouver vos locataires ou pour gérer votre propriété)
  • Impôts et impôts (impôt foncier, taxe sur le logement si vous le payez, terres côtières des entreprises)
  • Téléphone & Internet
  • Intérêts d’emprunt et frais de dossier (s’ils sont empruntés dans l’année)

Vous pouvez également déduire les coûts associés à l’abonnement à l’une de nos offres (comme frais de comptabilité) :

  • Utilisation de l’application jedeclaremonmeuble (Offre Essentielle, 249€ TTC)
  • Fourniture de notre cabinet d’experts-comptables ELM CONSEIL (Offre intégrale, 549€ TTC)
  • et/ou l’adhésion à un centre de gestion agréé

Cette liste n’est pas exhaustive. Par exemple, vous pouvez également déduire vos frais d’essence si vous voyagez pour faire l’entrée et la sortie de locataires, frais si vous publiez des annonces sur un site payant, etc.

Si vous avez acheté le bien au cours de l’année à déclarer, vous pourrez déduire les frais de notaire liés à l’acquisition du bien. Pour ce faire, il suffit de saisir la date d’acquisition comme date de début de l’activité lorsque vous enregistrez votre activité (formulaire cerfa P0 i). Les frais d’agence payés lors de l’acquisition sont également déductibles.

==> La règle est que les dépenses doivent être réalisables, probables et justifiées.

A savoir : Le déficit de la LMNP, réalisé par les dépenses est reporté et cumulé sur les années à venir, et peut être utilisé pour une période de 10 ans en déduisant votre revenu de location meublé non professionnel.

Charges amortissables

Les charges amortissables sont : dépenses en général supérieures à 600€ . Afin de , ces factures doivent normalement avoir une date égale ou postérieure à la date de début de votre entreprise. L’amortissement MNPAL est la perte de valeur du bien pour une période donnée. (en moyenne sur une période de 3 à 10 ans). Il vous permet de déduire le montant de cette perte de valeur chaque année de vos revenus.

Voici les dépenses les plus courantes que vous serez en mesure d’amortir, et donc déduire de vos recettes :

  • Travaux effectués dans le bien
  • Meubles achetés pour meubler votre propriété

Selon le type de dépense et le montant de ces dépenses, une période d’amortissement spécifique sera prévue. Cette durée correspond à l’utilisation de la propriété et doit donc être réaliste.

Voici des exemples de dépenses amortissables avec leur durée d’amortissement :

  • Literie : 6 ans
  • Table vivante : 10 ans
  • Canapé : 10 ans
  • Peinture travail : 10 ans
  • Parquet : 15 ans

Amortissement LMNP

Enfin, l’un des principaux éléments vous permettant de ne pas payer d’impôts sur vos revenus de location meublés (ou dans 85 % des cas moins d’impôts que micro bic) est l’amortissement de votre location meublée non professionnelle.

En effet, vous allez être en mesure de ventiler les différents composants de la propriété, avec des temps d’amortissement spécifiques (terres, travaux majeurs, développements).

La ventilation ou la ventilation d’un bien en composantes est le résultat de l’évolution fiscale en 2005. Depuis cela, la propriété doit être décomposée en composants principaux qui constitueront les composants.

Il est considéré que une période moyenne d’amortissement des biens est fixée entre 30 et 40 ans afin que cela puisse être réaliste. Cela signifie que selon la valeur de la propriété à la date de début, la propriété perdra sa valeur chaque année, pour cette durée moyenne.

A savoir : — Même si vous avez acheté votre propriété il y a plusieurs années, il est possible de l’amortir, à partir de la date de début de votre plan réel. — En cas de revente, il n’y aura aucun impact. C’est-à-dire que pour le calcul de la valeur plus, la valeur du bien amorti ne sera pas prise, mais la valeur d’achat.

L’avantage de l’amortissement est donc très intéressant, et n’existe que dans la location meublée. En location vide, vous ne pourrez pas déduire cet amortissement.

Déficit (LMNP)

L’amortissement peut entraîner un déficit , et donc accumuler pour les prochaines années lorsque vous êtes en profit . Il y a aucune limite de temps pour utiliser votre amortissement cumulatif inutilisé.

Donc, il y a beaucoup d’articles que vous pouvez déduire de vos recettes lorsque vous vous rendez compte au plan Real Simplifié. Toutefois, il nécessite une gestion relativement plus complexe , comme la conservation de vos factures et pièces justificatives. Il est fortement conseillé de vous accompagner pour établir votre forfait fiscal et tous les éléments comptables à transmettre à l’administration fiscale.

Pour ce faire, nous avons développé 2 offres pour établir votre déclaration de revenus LMNP sereinement et sans risque :

► Consulter nos offres

Article écrit par Maud Velter PNMT comptable : Qu’est-ce que les dépenses amortissables ?

  • Foire aux questions sur les dépenses déductibles réelles et l’amortissement
  • Amortissement du PNMT : définition et fonctionnement
  • Déclaration du PNMT — Dépenses et amortissements déductibles au régime Réel simplifié
  • Quels frais de location meublés amortissables puis-je déduire de mes impôts ?

ARTICLES LIÉS