Bien choisir et installer son caillebotis en métal

Un caillebotis est en fait un élément de la construction qu’on peut utiliser dans différents ouvrages. Cet élément est constitué de lames qui sont disposées en horizontale et en verticale. Assemblé par des entretoises, le caillebotis prend la forme d’un quadrillage. Ceci fait  apparaître des mailles ayant pour rôle de faire passer l’air ou l’eau selon son usage. Mais comment bien choisir et installer son caillebotis en métal ? Suivez l’article !

Lire également : Comment rajeunir une porte intérieure ?

À quoi sert le caillebotis en métal ?

En tant qu’objet de construction, le caillebotis possède plusieurs usages. Tout d’abord, il sert au revêtement du sol, plus particulièrement utilisé dans les locaux industriels. Vous pouvez les utiliser pour des plateformes logistiques, entrepôts, salle de concert…

En employant un caillebotis, le sol reste sec et stable. Son utilisation permet également de supporter les marches (par exemple au niveau des escaliers et des passerelles). De plus, le caillebotis peut être utilisé en tant que bouche d’aération.

A voir aussi : Travaux lourds ? 3 raisons de confier cela à un professionnel !

Le caillebotis en métal assure la sécurisation de la ventilation et la protection des conduits d’évacuation d’une chaudière. Il aide à faire passer l’eau pendant la saison des pluies à travers les mailles. Il est capable de résister à la rouille et de soulever de lourdes charges. Par  sa forme, beaucoup l’emploient également en guise de grille de protection.

Comment fixer le caillebotis métallique ?

Afin d’assembler les caillebotis, vous pouvez vous servir de quelques accessoires tels que le cavalier de fixation. Celui-ci sert à fixer les caillebotis dont l’espace des mailles est à 30/30 millimètres.

Un autre accessoire est aussi une attache simple, déjà muni d’un cavalier. Afin de relier deux caillebotis de bord à bord, il est nécessaire d’utiliser une attache double. De toute façon, l’objectif de fixer les caillebotis métalliques est d’éviter que le terrain se glisse ou qu’il se mobilise. Donc, c’est pour la sécurité !

Le choix d’un caillebotis en métal

Le choix d’un caillebotis métallique dépend de son usage. En effet, il en existe plusieurs formes, mais il faut le choisir en fonction de son utilité. Il y a par exemple des caillebotis à base de fer compressé utilisés pour les sols, les escaliers et les garde-corps. Il y a des caillebotis fabriqués en mi-fer utilisés pour la construction des faux plafonds.

D’autres formes de caillebotis métalliques existent également, telles que les caillebotis en lames inclinées idéales en tant que brise-soleil. Enfin, les caillebotis fabriqués en électroforgé sont employés pour les planchers industriels.

Comment entretenir les constructions en caillebotis ?

Pour maintenir le caillebotis en bon état, le nettoyage est indispensable. Comme tout matériel, il peut être lavé à l’eau mais il faut de l’eau à très haute pression. Comme le nettoyage doit être fait rapidement, cela vous permet de gagner du temps.

Enfin, vous pouvez vous attendre à un très bon résultat : les saletés et les poussières qui s’accumulent dans les mailles seront éliminées facilement. Mais vous pouvez aussi utiliser d’autres équipements. Toutefois il faut faire attention pour que les outils que vous employez n’abîment pas la matière en métal.

Vous pouvez trouver une gamme complète de grilles de caillebotis chez Metalenstock. Vous pouvez y choisir votre modèle idéal !

En conclusion,

Grâce à cet article, vous avez pu savoir comment bien choisir et installer votre caillebotis en métal. Pour trouver le modèle idéal pour une gamme complète de vos grilles de caillebotis métallique, n’hésitez pas à consulter le site metalenstock.fr !

ARTICLES LIÉS