Stop loss VS take profit : quelles différences ?

Les traders le savent : les nouvelles technologies permettent d’améliorer de plus en plus notre expérience sur les marchés. Les fonctionnalités offertes par les applications peuvent nous faciliter la vie. Parmi elles, il y a deux fameuses options : le stop loss et le take profit. On peut facilement le confondre, mais ne correspondent pas au même mécanisme.

Si vous voulez optimiser vos sessions de trading, il est important que vous connaissiez la distinction…

A découvrir également : Dans quelle ville investir en 2020 ?

La gestion des risques

Le stop loss et le take profit appartiennent à la catégorie de la gestion des risques.

Un trader, pour rentabiliser son activité, doit savoir composer avec les gains et les pertes. Tout le monde le sait : il y a une dimension psychologique qui entre en ligne de compte.

Lire également : Investir à Bordeaux : pourquoi créer une SCI familiale ?

Parfois, quand on sent que les chances de s’enrichir s’emballent, il est tentant de ne rien vendre. Puis on peut se retrouver déçu à l’arrivée d’une baisse. Au contraire, on peut paniquer et vendre dès que le négatif se profile à l’horizon… pour une légère fluctuation.

C’est là qu’interviennent les fonctions telles que le stop loss ou le take profit.

Elles permettent de se fixer des limites par anticipation. Chacune d’une manière différente.

Le stop loss

Pour parler de manière un peu triviale, le « stop loss » consiste à limiter la casse.

Autrement dit, le logiciel ou l’application mettra fin au trading une fois le seuil négatif atteint. Ce seuil est défini par vos soins, avec des limites (stop loss minimum ou maximum) selon les situations.

C’est l’outil parfait pour ceux qui préfèrent se montrer prudents. Les plus impétueux y verraient un manque de courage. Mais il faut parfois battre en retraite au bon moment !

Nous conseillons particulièrement aux nouveaux traders d’activer cette option. Cela permet de faire ses premiers pas sans prendre de gros risques immédiatement. Les autres peuvent évidemment y recourir si cela correspond à leur manier de progresser sur les marchés.

POUR RÉSUMER

  • Le stop loss permet de limiter les pertes, automatiquement.
  • Le stop loss évite de trop perdre en une seule et même phase de trading.
  • On conseille cette option aux néophytes. Ou à ceux qui préfèrent jouer les choses « doucement mais sûrement ».

Le take profit

En réalité, le take profit, c’est un peu le stop loss… mais dans l’autre sens.

Les plus ambitieux considèrent ça comme un frein. Les plus sages, au contraire, parlent de sécurité. À vous de voir ce qui vous correspond le mieux !

Dans tous les cas, il s’agit pour le programme de vendre au moment où tel niveau de profit est atteint. Évidemment, tout gain supérieur au seuil peut être mis aux oubliettes. Mais ceux qui préfèrent avancer prudemment seront séduits par cette approche, surtout à l’aube d’une potentielle crise financière.

Là aussi, les débutants ou ceux qui n’ont pas beaucoup d’expérience peuvent en profiter pour limiter les déconvenues. De la même manière, les experts sauront inscrire cette option dans leur stratégie plus avancée.

POUR RÉSUMER

  • Le take profit permet de récupérer automatiquement ses bénifices une fois un certain seuil positif atteint.
  • Le take profit limite les possibilités d’enrichissement, mais a contrario augmente les chances d’un petit gain.
  • Faire ses premiers pas en utilisant le « Take Profit » consiste à aborder le tout avec plus de sérénité. Les habitués auront parfois beau jeu de l’intégrer dans leur technique d’approche, tout simplement.

Notre bilan : « stop loss » et « take profit » : deux options différentes mais complémentaires

Nous avons jusque là présenté les deux mécanismes séparément. Cela dit, ils peuvent s’avérer complémentaire. En effet, en activant les deux il y a de quoi s’assurer une limite de perte et espérer la sécurisation d’un gain minimum.

Tout dépend en réalité de votre manière de trader. Si vous pensez en avoir besoin pour contrôler vos comportements, n’hésitez pas. Si vous ne voyez pas l’intérêt et que cela correspond selon vous à une perte de temps, rien ne vous oblige à y avoir recours. L’important est de connaître les fonctionnalités pour bien établir sa stratégie.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous former. La plupart des cursus permettent de découvrir comment mobiliser ces outils au mieux. Et tant d’autres ! On ne vous promet pas des fortunes, mais plus vous serez conscient(e) des possibilités, plus grandes seront vos chances de vous enrichir !

Les stratégies de trading avec stop loss et take profit

Les mécanismes de stop loss et take profit peuvent être utilisés pour élaborer différentes stratégies de trading.

La première stratégie est le ‘scalping’, qui consiste à faire des transactions rapides avec un bénéfice minime. Pour cette stratégie, on utilise souvent un stop loss très serré et un take profit tout aussi bas.

La deuxième stratégie est appelée la stratégie martingale. Cette technique consiste à augmenter progressivement la taille du pari après chaque perte en espérant qu’un gain viendra récupérer toutes les pertes précédentes. Dans ce cas, pensez bien au retournement majeur du marché.

Il faut bien réfléchir avant de choisir une option, car tout dépend des objectifs que vous voulez atteindre avec vos investissements. Les mécanismes tels que le stop loss et take profit sont là pour aider les traders dans leur prise de décision en leur fournissant une méthode simple mais efficace pour limiter leurs pertes potentielles et maximiser leurs bénéfices.

Comment déterminer le niveau de stop loss et take profit optimal

Une fois que vous avez compris les mécanismes de stop loss et take profit, vous devez déterminer le niveau optimal pour chacun d’eux.

Pour choisir votre point de vente cible (take profit) après avoir acheté des actions ou tout autre actif en bourse, vous pouvez utiliser une moyenne mobile. Cette technique consiste à prendre la moyenne des prix sur une période donnée, ce qui permettra d’établir un objectif raisonnable pour votre bénéfice.

Pour établir le niveau du stop loss optimal, nous pouvons utiliser deux approches principales : l’approche basée sur la volatilité et celle basée sur l’analyse technique.

Lorsque vous utilisez l’approche basée sur la volatilité, il s’agit d’utiliser une mesure comme l’‘Average True Range (ATR)’, qui aide à mesurer les mouvements quotidiens du marché dans le but de définir un niveau approprié pour votre stop loss. En général, plus la volatilité est forte, plus votre stop loss doit être large.

En utilisant l’analyse technique pour fixer son niveau de sortie maximale (take profit) comme minimale (stop-loss), on peut se fier aux seuils psychologiques tels que les niveaux clés de résistance ou les niveaux de support. Ces niveaux sont déterminants dans l’analyse graphique, et une fois que vous aurez trouvé leur position sur le graphique, vous pourrez simplement placer votre stop loss juste en dessous du niveau de support et prendre vos bénéfices à un certain pourcentage au-dessus du niveau de résistance.

ARTICLES LIÉS