Prêt immobilier : comment négocier le montant du prêt ?

Le secteur immobilier a toujours été un bon moyen pour investir son argent. Cependant, les économies ne permettent pas toujours de réaliser une telle opération. Ainsi, faire un prêt devient une alternative sérieuse. Étant donné qu’un prêt est soumis à un taux d’intérêt, il est bon de négocier convenablement avec la banque pour que l’opération ne soit pas trop chère. Découvrez dans la suite de cet article comment négocier convenablement le montant d’un prêt immobilier.

Constituer un apport personnel

Pour faciliter les négociations sur le montant d’un prêt immobilier, il est d’une grande importance d’avoir un apport personnel. En effet, très peu de banques acceptent d’accorder des prêts sans apport. En effet, sans apport personnel, vous pouvez vous retrouver avec un prêt dont le taux d’intérêt est élevé. Pour éviter cela, vous devez prévoir au minimum 10% comme apport personnel. Cela servira à prendre en charge les frais de notaire ainsi que les garanties. Toutefois, vous pourrez excéder les 10% si vous souhaitez réduire le coût de votre prêt immobilier. Pour bien résumer, plus votre apport personnel sera conséquent, plus vous aurez la possibilité de faire baisser le taux d’intérêt du prêt.

A lire aussi : Les avantages de recourir à un courtier en hypothèque

Par ailleurs, s’il s’agit d’un grand projet immobilier, 10% sera une somme colossale. Mais ne vous en faites pas, il existe bien des moyens pour constituer un apport pour un prêt immobilier. Pour ce faire, vous pouvez par exemple emprunter chez vos proches ou encore faire un Prêt à Taux Zéro. De même, vous pouvez repousser un peu votre projet afin de constituer vous-même votre apport en épargnant.

S’assurer d’avoir un taux d’endettement faible

Pour emprunter à un bon taux pour un projet immobilier, il est aussi important de penser à réduire son taux d’endettement. Ce dernier est le rapport entre vos revenus et vos charges sur un mois. Si vous avez un taux d’endettement qui dépasse 33%, vous pouvez voir votre demande de prêt rejetée par la banque. S’il est plutôt inférieur, mais trop proche des 33%, la banque sera en position de force en ce qui concerne la fixation du taux d’intérêt. Pour éviter cela, vous devez vous assurer que votre taux d’endettement soit en dessous des 15%. Un tel taux vous donnera une bonne image auprès de la banque, ce qui va plaider en votre faveur au cours des négociations.

A lire aussi : Courtier credit immobilier : comment négocier son salaire ?

Mettre la lumière sur ses revenus

Les revenus constituent un élément capital dans la négociation du montant d’un prêt immobilier. En effet, si vous avez des revenus élevés, vous pouvez très facilement obtenir votre prêt immobilier à un faible coût. Avec des revenus élevés, votre banque pourrait revoir à la hausse votre seuil d’endettement. Ainsi, votre taux d’endettement ne sera plus comparé aux 33%. Pour négocier le montant d’un prêt immobilier, il vous sera bénéfique de mettre en lumière vos revenus.

Montrer sa stabilité financière

Pour négocier de la plus belle des manières le montant d’un prêt immobilier vous allez devoir impressionner votre banque. Pour ce faire, votre stabilité financière à un grand mot à dire. Plus votre situation financière est stable, plus les banques sont confiantes. Par exemple, les fonctionnaires ainsi que les travailleurs en CDI auront généralement plus de facilité à négocier leur prêt immobilier que les travailleurs indépendants.

Montrer son côté « bon client »

En dehors de tous les éléments précédemment énumérés, être un bon client vous mettra en position de force dans les négociations d’un prêt immobilier. Être un bon client signifie bon nombre de choses. Dans un premier temps, vous pouvez mettre en exergue votre historique de prêt. Si vous n’avez jamais manqué de payer les mensualités de vos prêts précédents, vous aurez, en toute logique, plus de facilité dans les négociations. Aussi, si vous avez un patrimoine élevé, la banque aura plus tendance à vous garder comme client si vous l’êtes déjà. De même, elle essaiera de faire de vous son client si vous ne l’êtes pas encore. Ce qui vous offre de grande chance d’obtenir un taux intéressant pour votre prêt immobilier.

Vous savez à présent comment négocier le montant d’un prêt immobilier. A vous de jouer !

ARTICLES LIÉS