Quelles sont les raisons d’investir en LMNP ?

Quelles sont les raisons d’investir en LMNP

Vous êtes propriétaire d’un bien et vous désirez investir dans le secteur de l’immobilier ? Vous n’avez aucune idée du régime vers lequel vous orienter ? Vous souhaitez maximiser votre chiffre d’affaires sans avoir à payer d’impôt, mais vous êtes toujours réticent à l’idée d’investir en LMNP ? Dans cet article, nous vous donnerons les raisons pour lesquelles vous devriez investir en LMNP.

La simplicité des démarches

Parmi Les avantages de la LMNP, il y a le fait que vous ne soyez pas obligé de créer une entreprise pour investir en LMNP, votre nom devrait largement suffire pour que vous puissiez exercer en tant que loueur en meublé non-professionnel. Cela se fait généralement en complément d’informations telles que votre profession principale. La seule procédure que vous aurez à entreprendre pour vous enregistrer sous ce statut consiste à remplir un formulaire POi de déclaration de début d’activité.

Lire également : Quelles sont les charges déductibles en LMNP ?

Un statut flexible

Vous n’êtes pas tenu de conserver votre travail de loueur en meublé non-professionnel durant toute votre vie. En effet, vous avez la possibilité de reprendre le logement pour une utilisation personnelle ou pour le mettre en vente. Et vu que le bail est un bien meublé, c’est un système beaucoup plus flexible pour le propriétaire.

En particulier, lorsque vous décidez de louer votre bien en meublé l’année, il vous sera possible de notifier au résident que vous voulez vendre, et il n’a pas de priorité pour l’acquisition. Cette astuce vous aidera à récupérer aisément votre bien pour un autre usage.

A voir aussi : Comment déclarer crédit d'impôt 2019 ?

Une absence de gestion

Dans le cas où vous envisageriez d’acheter une résidence de services ou de tourisme, le statut LMNP est clé en main. Vous devrez signer un bail commercial avec l’exploitant qui devra à son tour vous verser un loyer mensuel. Et ce, que le bien soit loué ou non durant toute la période que durera le bail (généralement 9 ans).

Ainsi, en confiant la gestion de votre placement locatif à un exploitant, vous vous délivrez de toute la paperasse liée à la gestion quotidienne. Dès lors, vous n’aurez plus besoin de rechercher des locataires ni de vous préoccuper des éventuels travaux d’aménagement. Cependant, il vous faudra au préalable vous assurer de la stabilité financière de l’exploitant.

La réglementation de la LMNP pour les résidences gérées

Il est tout fait normal que les actionnaires soient soucieux à propos de la sécurité de leurs investissements. Et c’est la raison pour laquelle il est plus judicieux de sélectionner le statut LMNP.

À ce titre, en cas de gestion déléguée, tout nouveau projet de construction, d’extension et de transformation requiert l’accord de l’Etat et des collectivités territoriales principalement concernées par le projet. Ce qui se traduit en d’autres termes par une relative maîtrise de concurrence et assure une exploitation pérenne.

LMNP : un statut sécurisé

Rappelons que l’actif détenu est de l’immobilier, qui par ailleurs est l’un des quatre piliers de l’enrichissement. D’autant plus qu’en temps de crise, l’immobilier est considéré comme une valeur refuge et un facteur permettant de diversifier un patrimoine. Effectuer un placement LMNP dans une résidence gérée aura tendance à vous aider à mieux maîtriser les charges liées à votre logement sur une longue période.

sont les raisons d’investir en LMNP

Des articles du code civil avantageux pour le propriétaire

Les articles 605 et 606 du Code civil correspondent à la répartition des frais de travaux dans la résidence. Ainsi, le bail commercial vous permettra de savoir qui s’occupe des menus, des travaux de grande envergure et des remises aux normes requises par l’Etat.

En résidences de services, les petits travaux (Art.605) sont généralement sous la responsabilité du gestionnaire, alors que les gros travaux (Art.606), seront pris en charge par le propriétaire du bien.

Une déduction des frais d’acquisition

À l’inverse de la location nue imposable sur les rendements fonciers, le locataire en meublé a la possibilité de déduire, l’année de son amortissement ou de son paiement, les frais d’achat :

Les coûts d’acquisition à prendre en compte sont :

  • Les coûts d’acte du notaire
  • Les frais d’assurance
  • La rémunération des intermédiaires
  • Les émoluments notariés

Cette possibilité de prélever les frais d’acquisition est un atout majeur de la location meublée, et permet de diminuer fortement l’imposition des bénéfices que vous avez réalisés. Donc, ce régime fiscal particulièrement intéressant vous aidera à percevoir des bénéfices non fiscalisés sur le long terme.

Le rendement d’un bien en LMNP

À l’instar de tout placement, le profit réalisé est le premier point pris en compte par les investisseurs, et c’est tout à fait normal. Dans ce cas de figure, le statut de loueur en meublé, avec une location à l’année, vous permettra de recevoir des loyers mensuels supérieurs de 15 % à 25 % que ceux de location nue.

Le remboursement de la TVA

La récupération de la TVA sur le tarif d’achat est l’un des avantages majeurs fiscaux relatifs au statut de loueur en meublé non-professionnel, notamment pour les gros patrimoines maniant la TVA au quotidien. Néanmoins, il convient de préciser que la déclaration au régime réel constitue déjà un atout dément.

Généralement, le statut LMNP par le biais d’une résidence gérée, vous aidera de percevoir jusqu’à 20 % du coût d’achat (soit le taux actuel de la TVA), et ce, dès la signature de l’acte d’achat.

L’amortissement

Étant un loueur en meublé non-professionnel, vous pouvez réduire l’ensemble de vos charges liées à la gestion d’exploitation de votre appartement. Vous avez également la possibilité de faire une déduction de l’amortissement de l’immobilier ainsi que du mobilier.

Et en ce qui concerne la location meublée, l’amortissement est une charge fictive qui est calculée à partir de la perte de valeur du bien immobilier relatif à son usage durant une période déterminée.

Le régime BIC

Le statut de loueur en meublé non-professionnel présente plusieurs avantages, à savoir un régime fiscal très favorable. Le principal intérêt de la location meublé non-professionnel réside en partie dans la méthode d’imposition appliquée pour ce régime. Les bénéfices dégagés échappent à l’imposition des revenus fonciers et sont soumis au régime des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Ce processus est d’autant plus avantageux dans le cadre d’un placement immobilier LMNP, où vous êtes susceptibles de générer d’éventuels déficits, grâce aux amortissements.

ARTICLES LIÉS