Qu’est-ce qu’une SCI familiale : avantages et inconvénients

Qu'est-ce qu'une SCI familiale : avantages et inconvénients

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la SCI (société civile immobilière), mais il est possible que la SCI familiale soit une forme juridique de société inconnue pour vous. Par conséquent, voyons ensemble en quoi consiste une SCI familiale et quels sont ses avantages et inconvénients pour les membres de la famille.

Qu’est-ce qu’une SCI familiale ?

Tout d’abord, avant même de s’intéresser aux différents avantages et inconvénients de la sci familiale, intéressons-nous au fonctionnement et à l’objectif de la création d’une société civile immobilière familiale. 

A lire en complément : Quels sont les critères importants pour estimer un appartement ?

Une SCI familiale fait partie des statuts juridiques nécessaires à la création d’une société. Dans ce cas, ce sont les personnes d’une famille qui sont réunies en tant qu’associés de la société. Il faut au minimum deux associés ainsi issus de la même famille. Ces liens peuvent être des liens familiaux de sang ou d’alliance. 

Comme pour toute SCI, il est nécessaire que chaque associé de la société ait des parts. Par conséquent, ces parts constituent le capital social de l’entreprise. 

A voir aussi : Et si vous adoptiez une maison individuelle ?

Comme pour une SCI traditionnel, la SCI familiale permet de gérer convenablement le bien immobilier de la société et le patrimoine immobilier. 

Qu'est-ce qu'une SCI familiale : avantages et inconvénients

Les avantages et inconvénients d’une SCI familiale

Désormais, vous en savez davantage sur le fonctionnement d’une SCI de famille. Voyons ensemble les inconvénients, mais aussi les avantages qui vous permettront de faire votre choix pour la création de votre société. 

Les avantages de ce type de société civile immobilière

Tout d’abord, parmi les nombreux avantages d’une SCI de famille, il y a les intérêts fiscaux. Par exemple, vous pouvez être exonéré de donation de parts et pouvez choisir entre différents types d’impôts. 

Les avantages de la SCI familiale ne s’arrêtent pas là puisque concernant le bien immobilier en commun, ces statuts de société permettent d’acquérir simplement un bien immobilier en incluant vos enfants. C’est l’occasion de créer facilement un patrimoine immobilier à un membre de votre famille. 

Sachez qu’à l’inverse de la SCI familiale, il existe le régime d’indivision. Ainsi, en choisissant une société civile immobilière familiale, vous évitez ce régime. La SCI familiale est un régime qui permet d’avoir plus d’outils efficaces de gestion et est plus souple. Vous pouvez faire la gestion et décider de l’importance du gérant par vos soins. Toute l’organisation et la gestion du capital social peuvent être réfléchies entre associés. 

Un autre avantage de la SCI familiale est que cela permet une meilleure gestion, notamment pour la transmission du patrimoine immobilier. Par conséquent, il est particulièrement possible de baisser les frais de succession. 

Les inconvénients de ce genre de société civile immobilière

Pour terminer, évoquons les inconvénients d’une société civile immobilière familiale. Pour commencer, lors de la création de votre projet immobilier et de l’entreprise, les statuts sont complexes à mettre en œuvre. De plus, les formalités nécessaires à cette création peuvent se révéler assez chères. 

Même si ce type de création d’entreprise est assez flexible, il est nécessaire de respecter les assemblées générales, la gestion comptable, etc. 

Pour ce projet immobilier et la gestion du patrimoine, il est important de considérer chaque critère, qu’il soit positif ou négatif.

ARTICLES LIÉS