Quelle est la marche à suivre pour acheter un bien immobilier ?

Vous souhaitez acheter une nouvelle maison ou un appartement. Plusieurs raisons ont dû vous amener à prendre cette décision. Cependant, l’achat d’un bien immobilier constitue un parcours jalonné de nombreuses démarches qu’il importe de correctement maîtriser avant de se lancer. Par ailleurs, l’envergure de l’investissement que représente l’achat d’un bien immobilier nécessite que l’on soit bien informé pour ne pas commettre de regrettables erreurs. Pour vous aider, nous vous expliquons dans ce dossier les marches à suivre pour acheter un bien immobilier.

Définir son budget

La première étape pour acquérir un bien immobilier est celle du calcul du budget nécessaire à l’achat de ce bien immobilier. Déjà, vous devez évaluer le coût global de l’opération en prenant en compte les frais d’achat du bien immobilier lui-même, les frais de notaire, les frais d’agence immobilière, les frais d’annonce sans oublier les frais des travaux éventuels à réaliser.

A découvrir également : Les prix de l'immobilier à Paris

Pour mobiliser les fonds, vous aurez non seulement besoin de toute votre économie ajoutée à vos revenus, mais aussi d’un prêt immobilier. L’obtention de ce dernier se fait en fonction de vos revenus et de votre apport personnel provenant de vos épargnes et des aides de vos proches. Vous pouvez estimer votre capacité d’emprunt à l’aide des simulateurs sur internet.

Judicieusement choisir son logement

La définition de votre budget vous permet de clairement connaître votre pouvoir d’achat et de pouvoir en conséquence choisir le logement adéquat. Inscrivez-vous à des alertes immobilières sur des portails immobiliers et faites vous accompagner par un agent immobilier professionnel pour vous aider dans la recherche, le choix et l’achat de votre maison ou de votre appartement.

A voir aussi : Pourquoi construire une maison personnalisée ?

À chaque proposition, vérifiez si le logement correspond bien à vos goûts et à vos besoins. Inspectez les alentours du logement, les pièces du logement et les différentes installations dans les moindres détails.  Par ailleurs, veillez à choisir un logement situé dans une bonne zone géographique. Assurez-vous qu’il s’agit d’une zone paisible et vérifiez la proximité des structures scolaires, sanitaires et des centres commerciaux.

Acquérez votre bien immobilier

Après l’identification de votre logement, vous pourrez entamer les procédures pour son acquisition. Avant tout, vous devez discuter du prix de vente avec votre vendeur et vous entendre sur un point. Après quoi, vous pourrez passer à la signature de la promesse de vente et du compromis de vente. Deux actes majeurs précédant la signature de l’acte authentique de vente qui font de vous le nouveau propriétaire des lieux.

La promesse de vente

La promesse de vente est un acte à travers lequel le vendeur s’engage à vous vendre son bien selon le prix convenu par vous deux. Cet acte l’empêche de proposer le logement à un autre acquéreur avant que ne passe le délai d’un mois. En contrepartie, vous devez lui verser une somme correspondant aux 10 % du prix conclu pour le logement en guise de dépôt de garantie.

Si vous n’achetez plus le bien immobilier, le vendeur gardera cette somme au titre de dédommagement. Si, en revanche, vous l’acheter, les 10% versés vous seront déduits du prix de vente du bien immobilier au moment du payement.

Le compromis de vente

Le compromis de vente quant à lui, constitue un engagement de transaction ferme que signent les deux parties (le vendeur et vous). À travers le compromis de vente, le vendeur s’engage à vous vendre son bien immobilier et vous vous engagez à le lui acheter.

Vous disposez toutefois d’un délai de rétractation de 10 jours au cours duquel vous pouvez renoncer à l‘achat du logement. Vous devez, cependant, le notifier au vendeur ou à l’agence immobilière en charge de la vente à travers un courrier recommandé. Le délai de rétractation passé, il vous sera difficile de faire marche en arrière sauf au cas où se réalise l’une des conditions suspensives mentionnées avant la signature du compromis de vente.

Il se peut en effet que vous n’obteniez plus le financement attendu pour acheter le bien immobilier. Rendez-vous ici pour en savoir plus sur les tenants et aboutissants du compromis de vente.

L’acte authentique de vente

Enfin vient l’étape finale de l’achat de votre bien immobilier. Intervenant quatre mois environ après la signature de l’offre de prêt de la banque, la signature de l’acte authentique de vente a lieu en votre présence, en présence du notaire et de votre vendeur.

Le notaire fera savoir à vous et à votre vendeur les différentes implications juridiques découlant de la signature de l’acte de vente. Vous payerez le prix du bien immobilier que vous acquérez après qu’en soient déduits les frais de garantie et vous payerez ensuite les frais du notaire. Une fois les payements effectués, il vous sera remis les clés de votre bien immobilier et vous pourrez enfin sourire.

ARTICLES LIÉS