Est-il obligatoire d’assurer une trottinette ?

assurer sa trottinette

La trottinette est un engin de déplacement personnel. Elle est composée d’une planche portée par deux ou trois roues et équipée d’un guidon. En France, de plus en plus de personnes l’achètent ; ce qui la rend plus populaire. Est-il obligatoire d’assurer une trottinette ? Dans la suite de ce guide, des éléments de réponses sont proposés pour répondre à la question.

Oui : il faut assurer sa trottinette

La conduite d’une trottinette électrique exige un contrat d’assurance, car elle est classée dans la catégorie des engins de déplacement personnel motorisé. Il est question de la responsabilité de la garantie qui est élémentaire. En effet, comme tous les propriétaires de voitures, motos ou scooteurs, les détenteurs de trottinette doivent obligatoirement être assurés. Ainsi, en cas de dégâts que vous pourrez causer à autrui, vous êtes couvert par l’assurance.

A découvrir également : Assurance habitation : Protégez efficacement votre patrimoine immobilier !

Le 23 octobre de l’année 2019, la trottinette électrique est entrée dans la vaste catégorie des véhicules terrestres à moteur. Un décret a été voté en tenant compte des caractéristiques de cette dernière qui doivent être couvertes par la responsabilité civile. De ce fait, l’assurance multirisque de votre habitation ne couvre plus l’usage d’une trottinette contrairement à une idée trop répandue.

Quelles sont les sanctions pour une trottinette non assurée ?

Si vous conduisez une trottinette sans souscrire au moins à la responsabilité civile, vous serez exposé à des sanctions juridiques et financières. Le fait est que la loi condamne le défaut d’assurance et en cas d’accident, les dommages causés sont à votre charge. En effet, un conducteur de trottinette est susceptible :

A lire également : Où prendre l’assurance de mon prêt immobilier ?

  • de réaliser des travaux d’intérêt général et de voir votre véhicule terrestre confisqué ;
  • d’écoper une amende financière qui peut aller jusqu’à 3750 euros ;
  • de subir une peine de jour-amende ;
  • de faire l’objet d’une interdiction pour la conduite des voitures terrestres à moteur ;
  • d’être obligé de suivre une sensibilisation à la sécurité routière.

Au vu de tout ceci, il est essentiel de souscrire une assurance avant de conduire votre trottinette.

Une assurance plus étendue pour votre véhicule terrestre

assurer sa trottinette

En plus de la responsabilité civile qui est obligatoire, vous pouvez aussi souscrire à d’autres garanties pour votre moyen de déplacement.

Garantie pour vol et pour les actes de vandalisme

Votre trottinette peut faire l’objet de convoitise et d’actes de vandalisme surtout si vous n’avez pas d’espace privé pour l’entreposer. Il est donc mieux de se prémunir contre le vol et les actes de mauvaise foi pour votre engin. Ainsi, vous pouvez élargir la garantie de la responsabilité civile en optant pour une formule tous risques.

La casse

En matière de conduite, nul n’est jamais assez prudent. Il peut arriver un moment d’égarement où en voulant éviter un obstacle, votre engin heurte un poteau et le guidon s’en souvient. Il s’agit dans ce cas d’un dommage accidentel qui peut être couvert par une extension de garantie.

Toutefois, il est important de faire un calcul pour évaluer votre avantage. Vous devez comparer le prix d’achat de votre trottinette et le prix de remboursement proposé par votre assureur pour ce dommage.

Quel est le prix de l’assurance d’une trottinette ?

Le coût de l’assurance d’une trottinette varie d’un assureur à un autre et il est fixé en fonction de plusieurs paramètres. En effet, pour assurer votre voiture terrestre à moteur, vous allez dépenser en moyenne 5 euros par mois. C’est le prix de la garantie de la responsabilité civile, l’assurance obligatoire pour tous conducteurs de trottinette.

D’un autre côté, le prix de votre assurance est fonction de son prix d’achat, son ancienneté et vos attentes en matière de sécurité. La valeur de la formule de base proposant d’autres garanties en plus de la responsabilité obligatoire varie de 3,33 à 10,92 euros. La formule complète par contre est comprise entre 7,50 et 21,30 euros par mois. Notez que chaque formule propose des garanties différentes selon chaque compagnie d’assurance.

Quelle assurance choisir pour sa trottinette ?

Avant de choisir une assurance pour votre trottinette, il est important de faire le point sur vos besoins de couvertures. Ensuite, vous pouvez faire une demande de devis en ligne, par téléphone ou en vous rendant dans une agence.

Par la suite, vous devez comparer les différentes offres et choisir une compagnie tout en tenant compte de votre portefeuille. Pour finir, vous devez bien lire les conditions générales de l’assurance afin d’apposer votre signature. Cela vous évite les problèmes de malentendus à la longue.

ARTICLES LIÉS