Comment renégocier un prêt immobilier avec sa banque ?

Comment négocier un prêt immobilier

Vous avez effectué un prêt immobilier auprès d’une institution bancaire et vous désirez le renégocier pour une raison ou pour une autre ? C’est possible. Quel que soit les motifs qui vous pousse à le faire, cette démarche se fait selon le respect d’un certain nombre de paramètres. Contrairement à ce que certains pensent, la renégociation d’un emprunt immobilier est conditionnée par plusieurs modalités sans être obligé de changer de banque. Tout ce qu’il vous faut, c’est de faire la demande pour de bonnes raisons, ensuite, de trouver de bons arguments pour étayer votre demande. Pour en savoir plus, lisez attentivement les prochaines lignes de cet article.

Quelques raisons à mettre en avant pour renégocier votre crédit immobilier

Pour ne pas être soupçonné de faire une demande de mauvaise foi et pour éviter de s’opposer à un refus catégorique, vos arguments de renégociation doivent être suffisamment convaincants.

A lire également : Comment ouvrir un compte titre ordinaire ?

L’écart entre le taux de votre crédit et le taux du marché

Il est possible de demander un rachat de crédit immobilier auprès d’une autre banque lorsque votre prêt fait au moins un an et que les taux sont bas. Chez votre banque, il est également possible de tenter une renégociation sur base des changements sur le marché. En effet, lorsque l’écart entre le taux immobilier souscrit et le taux du marché est compris entre 0,70 % et 1 % sur la même durée, vous avez tout intérêt à effectuer une renégociation.

Vous pouvez donc justifier votre négociation en évoquant le fait que vous souhaitez alléger les mensualités de votre prêt. D’ailleurs, la période actuelle est propice aux renégociations de prêts immobiliers étant donné que les taux sur le marché de l’immobilier sont très bas en 2021.

A découvrir également : Crédit vendeur immobilier : Quand et comment en profiter ?

immo

Le surendettement

En cas de surendettement et avec preuve à l’appui, vous pouvez entamer une renégociation des taux de votre prêt immobilier. Dans ce cas, vous faites comprendre à la banque que vous avez contracté d’autres prêts après votre crédit immobilier. Ce qui provoque en effet le fait que vos mensualités ne vous permettent plus de vivre correctement et de subvenir à vos charges. Vous demandez ainsi à la banque de réduire le taux d’intérêt de votre prêt pour vous faciliter le paiement.

L’amélioration du profil d’emprunteur

Le profil d’emprunteur sert également à motiver la décision de la banque au cours d’une renégociation de contrat. En effet, si vous démontrez avec preuve à l’appui à la banque que votre situation financière a évolué depuis le moment où vous avez contracté votre prêt immobilier, il y a de forte chance qu’elle donne suite à la renégociation. Votre nouveau profil d’emprunteur sera reconsidéré et pourra jouer en votre faveur.

Vos chances de contracter un crédit au meilleur taux suite à la renégociation s’augmenteront davantage. Par ailleurs, il est aussi recommandé de se renseigner quant aux possibilités de rachat de crédit avant d’entamer la renégociation de votre prêt immobilier même si vous n’avez aucunement l’intention de changer de banque. Car, l’argument d’un rachat plus alléchant pourrait également influer la décision de votre banque.

De ce qui précède, il est à retenir que la renégociation du crédit immobilier peut-être une très bonne affaire. En revanche, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer lorsqu’on renégocie un crédit immobilier et si vous êtes déjà au dernier tiers de la vie de votre crédit vous risquerez d’obtenir l’effet contraire.

Autres conseils pour réussir la renégociation de son prêt immobilier

Certaines pratiques sont utiles pour renégocier votre crédit immobilier. Il est important de faire une simulation avant toute réflexion sur votre prêt immobilier. Une telle démarche vous permet de vous informer sur les conditions et modalités des offres disponibles sur le marché (conditions, taux d’intérêt, montant des mensualités, etc.). Servez-vous des données obtenues pour faire jouer la concurrence. Autrement dit, vous incitez votre banque à aligner ses tarifs avec ceux de ses concurrents.

Par ailleurs, pour renégocier votre prêt, vous devez vous rapprocher de votre organisme bancaire. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez vous préparer en amont. Il est alors nécessaire de déterminer vos objectifs et d’étudier votre cas. Ces derniers doivent être cohérents. Vous pouvez utiliser l’outil susmentionné (simulateur) ou vous servir d’un comparateur pour connaître les conditions pratiquées par les principaux acteurs du marché. Pour obtenir des informations sur les différents crédits immobiliers proposés sur le marché, n’hésitez pas non plus à demander plusieurs devis auprès de divers établissements bancaires.

N’oubliez pas non plus de vous constituer un dossier utile lors de la renégociation de votre prêt immobilier. Des justificatifs de situation (avis d’imposition, bulletins de salaire, etc.) ou encore des documents qui concernent votre contrat doivent être fournis. On peut ajouter à cela une lettre de renégociation de crédit.

Vient ensuite la rencontre avec le banquier. Lors de cette étape, vous mettez en avant les motifs de la renégociation. C’est également l’occasion d’échanger sur les meilleures conditions que la banque peut vous octroyer. Si l’accord conclu avec l’organisme ne vous convient pas, vous pouvez vous rapprocher d’un autre établissement bancaire pour un rachat de crédit.

Notez que la renégociation de prêt n’est pas gratuite. Elle engendre des frais que vous devez prendre en considération lors de l’estimation de la rentabilité de l’opération.

ARTICLES LIÉS