Quels critères prendre en compte pour acheter un nouveau terrain ?

L’achat d’un terrain est un investissement considérable qui engage tout acheteur pour de très nombreuses années. En raison de son importance, il faut analyser certains critères essentiels. Ils vous permettent d’éviter de faire des erreurs ou un mauvais investissement. Quels sont donc les différents critères dont il faut te tenir compte avant l’achat ?

La valeur du mètre carré dans la région


Pour connaitre le coût du mètre des terrains, il suffit de consulter les sites de vente ou de comparatifs des prix en ligne. Dans le cadre d’une comparaison, rendez-vous sur la plateforme et sélectionnez les critères que vous désirez dans les filtres. Vous trouverez aussi des sites qui proposent un 
terrain a vendre la rochelle à des montants assez avantageux.

A lire également : Où investir en Pinel en région parisienne ?

Par ailleurs, les prix peuvent être influencés par de différents facteurs comme la région ou la zone de résidence. Vous devez donc tenir compte de certains paramètres comme les taxes d’habitation, la taxe foncière et l’emplacement du terrain.

Ce sont des paramètres qui ont souvent un impact direct ou indirect sur les coûts d’acquisitions d’un bien immobilier. En cas de doutes ou de difficultés, n’hésitez pas à faire appel à une agence spécialisée dans le domaine.

A découvrir également : Comment déclarer un changement de locataire aux impôts ?

La superficie et la configuration du terrain

Avant de se lancer dans l’achat d’un terrain, il est aussi important d’étudier sa superficie et ses caractéristiques. Chaque terrain dispose d’un ensemble de paramètres techniques qui lui sont propres.

Généralement, les agences sont les entités capables de conseiller l’acheteur sur le choix idéal. De plus, les règles du plan d’urbanisme varient d’une commune à une autre. Les agences locales sont les seules à connaitre les distances imposées entres deux propriétés voisines et les hauteurs autorités pour une construction.

La superficie

Le plus important reste de faire un choix en fonction de vos besoins et de votre budget. Pour avoir une idée plus précise de la superficie idéale pour vous, faites une estimation approbative de la taille de votre future construction sur le terrain. Aussi, il est essentiel de prendre une surface offrant des marges pour les projets ou imprévus de dernières minutes.

L’emplacement du terrain

Le choix d’un terrain dans une zone résidentielle ou dans un lotissement est idéal pour profiter d’une meilleure sécurité. En plus, vous devez prendre en compte les inconvénients d’un terrain situé à proximité d’une zone industrielle, d’un chemin de fer ou d’une grande route.

Par ailleurs, l’impact de la circulation des effets sonores et des odeurs représente également des paramètres à analyser. À l’opposé, la proximité des services et établissements commerciaux constitue un point très positif. Sans compter qu’un accès facile à la route aux arrêts de bus, aux métros ou aux écoles est un détail important.

Les inclinaisons et les orientations

En optant pour un terrain orienté vers le sud, il est possible de faire des économies de chauffage et d’optimiser les dépenses énergétiques. De même, un terrain situé sur la pente d’une colline est idéal pour avoir une très belle vue. Cependant, pour être constructible, ce terrain devra subir de nombreux travaux comme les remblais, le tassement ou le terrassement.

La nature et la viabilité du terrain

La nature d’un terrain peut affecter vos projets de constructions et donc votre budget de construction. Un sol trop friable ou un terrain au sous-sol inondable qui dispose de plusieurs galeries devra nécessairement être renforcé pour éviter les glissements de terrain.

Si vous avez des doutes, il vous suffit d’effectuer une étude du sol par un cabinet d’expert agréé. Les terrains viables sont des terrains qui ont déjà été raccordés aux réseaux routiers, aux réseaux d’assainissement, aux réseaux de gaz, d’électricité, de téléphone et désormais aux débits ADSL.

ARTICLES LIÉS