Courtier credit immobilier : comment négocier son salaire ?

courtier crédit immobilier

Être courtier immobilier, c’est faire un métier qui apporte beaucoup de joie et de bonheur aux autres. Servant d’intermédiaire entre un organisme financier et un demandeur de crédit immobilier, ce professionnel facilite la communication et permet à chaque partie d’avoir satisfaction. Il est donc important que ce spécialiste du prêt immobilier soit bien payé. Il existe quelques astuces utiles qui lui permettront de négocier son salaire et d’être payé à sa juste valeur. Dans cet article, vous découvrirez comment un courtier immobilier peut négocier son salaire.

Comment est rémunéré un courtier immobilier ?

Bien qu’il s’agisse d’un travail fait avec beaucoup d’amour et de générosité, le métier de courtier immobilier n’est pas une action sociale. Parfois, ce dernier peut offrir des services gratuits à quelques-uns de ses clients, mais c’est bel et bien un travail rémunéré. Il est généralement payé par la banque auprès de laquelle le client du courtier contracte un prêt.

A lire également : Comment faire pour économiser de l'argent ?

En réalité, il s’agit d’une compensation ou d’une contrepartie financière que l’établissement bancaire décide de payer au courtier immobilier pour la transaction faite. Cela arrive dans le cas où ce dernier réussit à amener un client à la banque. Il s’agit là d’une commission bancaire. Généralement, le professionnel peut percevoir 1 à 5 % de la somme empruntée par le client.

La rémunération du courtier immobilier dépend donc du crédit octroyé par la banque. Si le client emprunte une somme de 500 000 €, le courtier pourra donc percevoir 5 000 à 25 000 €. Il recevra aussi des frais supplémentaires pour compenser les efforts faits pour la recherche d’un crédit au meilleur taux.

Lire également : Pret selon salaire : combien pouvez-vous emprunter ?

Il s’agit des frais de courtage qui interviennent généralement lorsque le dossier présente une très grande complexité. Ceux-ci sont compris entre 950 et 2 500 €, mais il est possible que le client négocie le montant à payer. Il est important de savoir que ces frais ne sont payés qu’une fois le crédit immobilier obtenu, selon le Code la Consommation.

Quel est le salaire d’un courtier immobilier ?

courtier crédit immobilier

De façon générale, le salaire d’un courtier immobilier varie en fonction de deux éléments principaux. Il s’agit de la commission bancaire et des frais de courtage. Si ces derniers ne sont pas payés, alors le courtier aura travaillé gratuitement. Dans ce cas, il se rémunère uniquement grâce à la commission bancaire.

Le salaire d’un courtier de prêt immobilier varie généralement entre 1 et 5 % du montant emprunté par son client. Mais cela varie également en fonction de son statut et de son expérience. Si le professionnel travaille dans un cabinet de courtage, alors il s’agit d’un courtier dépendant. Il est donc possible qu’il soit payé environ 3 000 € le mois. C’est un montant qui peut augmenter, voire même doubler, en fonction du prestige du courtier.

S’il s’agit d’un courtier indépendant, il devra se contenter de la commission bancaire généralement attribuée. Pour augmenter son salaire, ce type de courtier devra trouver les meilleurs clients pour aider les organismes bancaires à obtenir les meilleurs bénéfices qui soient. En faisant cela, il travaille à gagner la confiance de plusieurs banques.

Ces banques donneront donc une place d’honneur à ce courtier et pourraient lui accorder quelques privilèges. Il arrive souvent que celui-ci soit fréquemment sollicité par l’établissement bancaire pour des affaires intéressantes. En tissant un lien fort avec les banques, le courtier immobilier indépendant sera en mesure de négocier son salaire pour être mieux rémunéré.

Le salaire d’un courtier immobilier peut aussi dépendre de son niveau ou de son ancienneté dans le métier. S’il s’agit d’un courtier débutant, il peut obtenir environ 2 500 € de façon mensuelle. Si le courtier est un peu expérimenté, son salaire se situe dans l’intervalle de 3 200 € à 5 000 €. S’il s’agit d’un courtier mandataire, ou détenant une maîtrise et une expertise impeccable, il peut gagner environ 8 000 € par mois.

Vous savez désormais comment un courtier de crédit immobilier peut négocier son salaire. Cela dépend de son statut et de l’ampleur des services qu’il offre à un client. Il doit aussi tisser de bonnes relations avec les banques pour pouvoir négocier sa commission.

ARTICLES LIÉS