Vous êtes ici : News Immo Actualités » Construction de maison » Qu’est-ce qu’un terrain viabilisé ?

Qu’est-ce qu’un terrain viabilisé ?

On parle de terrain viabilisé quand les équipements nécessaires à la construction d’un logement sont déjà prêts, tels que les installations électriques, les conduites d’eau etc. Dans le cas contraire, il faut entreprendre une enquête publique auprès de la mairie pour obtenir les documents pour plan d’occupation des sols et dans certains cas un plan de récolement

Comprendre la viabilisation d’un terrain

Pour une construction immobilière, il faut se dire qu’il est préférable de viabiliser le terrain à bâtir pour ne pas avoir de problème sur l’avenir de l’installation des infrastructures essentielles comme les conduites et évacuations d’eau, les installations électriques et la conduite d’énergie (gaz), etc. On parle ainsi de VRD ou Voirie et réseaux divers.

Pour pouvoir réaliser ces ouvrages, il faut prévoir des dépenses relativement couteuses. Pour ne pas trainer, il est important de l’appliquer dès l’obtention du permis de construire.

On parle de terrain viabilisé lorsque le terrain en question est raccordé à :

  • un réseau de véhicules
  • aux différents réseaux essentiels pour la construction de l’immeuble.

Pour éviter les dépenses inutiles, il est préférable de connaitre les différentes étapes de viabilisation pour anticiper les dépenses avant l’achat du terrain.

Quels sont les démarches pour viabiliser un terrain ?

Après avoir effectué la demande d’un certificat d’urbanisme pré-opérationnel de la commune contenant tous les renseignements indispensables su le terrain (taxes, conditions de construction…), la viabilisation interne et externe doit être effectuée sur le terrain avant toute construction. Celle qui est externe lie la parcelle à la voie publique et la prestation est faite par les gestionnaires de réseaux et les distributeurs.

Les branchements et raccordements : ERDF et GRDF

Pour relier la propriété au réseau public, il faut remplir des formulaires auprès de la municipalité et de la société des eaux locales, ces formulaires s’accompagneront du permis de construire. Pour l’électricité, il faut requérir auprès du réseau de distribution ERDF avec la copie du permis de construire, les plans de masse et cadastral.

Le raccordement du réseau de gaz se fait à peu près de la même manière que le réseau électrique. Dans les deux cas, un professionnel devra admettre la fonctionnalité des équipements avant la mise en service.

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *